dépêche

 - 

Le dépistage génétique de l'hémochromatose pris en charge par l'assurance maladie à partir du 1er mai

PARIS, 13 avril 2007 (APM) - Le test génétique permettant de confirmer le diagnostic de l'hémochromatose sera pris en charge par l'assurance maladie à partir du 1er mai, a annoncé vendredi dans un communiqué l'Association hémochromatose France.
L'hémochromatose est une maladie génétique liée à une mutation dans le gène HFE. Elle induit une surcharge en fer, qui provoque des lésions dans différents organes et peut conduire à un diabète, des problèmes cardiaques, une cirrhose et un cancer du foie. Les complications peuvent être prévenues par un traitement simple, des saignées régulières qui permettent de diminuer la surcharge en fer.
Jusqu'à présent, la recherche de la mutation C282Y du gène HFE pour confirmer le diagnostic de l'hémochromatose était à la charge du patient et coûtait 48,60 euros, rappelle l'Association hémochromatose France.
A partir du 1er mai, il sera remboursé par l'assurance maladie à 100% en cas de double mutation génétique (C282Y homozygote, H63D homozygote, C282Y/H63D double hétérozygotie) et à 70% en cas d'une seule mutation génétique (C282Y ou H63D simple hétérozygotie), précise-t-elle.
L'association rappelle que le gène HFE est modifié dans 85% des cas en C282Y homozygote, 3% en H63D et 5% en C282Y/H63D hétérozygotie composite et très rarement en S65C.
Ce test génétique se fait après un test sanguin de dosage de la saturation de la transferrine et de la ferritinémie, qui coûte 20 euros totalement remboursés par la sécurité sociale.
Les premiers symptômes révélateurs d'une hémochromatose sont une intense fatigue chronique, des troubles sexuels, des douleurs articulaires, des troubles du rythme cardiaque ou encore une peau terreuse.
Ils apparaissent à 20-30 ans chez l'homme et à 35 ans chez la femme, protégée par les règles et les accouchements. Mais actuellement, le diagnostic se fait à 48 ans, en moyenne, déplore l'association.
Elle estime que l'hémochromatose touche une personne sur 300 en France, soit près de 180.000 personnes, dont 150.000 ne le savent pas.
Afin de mieux faire connaître la maladie, l'Association hémochromatose France organise pour la quatrième fois la Journée nationale de l'hémochromatose, qui se tient le 9 juin dans plus de 60 villes et qui est soutenue par Alptis Assurances (Association lyonnaise de prévoyance des travailleurs indépendants et des salariés isolés).
L'association oriente le public vers un dépistage massif lors de cette journée.
Le programme de la journée est disponible sur le site de l'association (www.hemochromatose.fr).
/vdb/san/APM

[VBKDD002]

Testez APM NEWS et profitez de l'intégralité de nos dépêches

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

A lire aussi