dépêche

 - 

Confirmation de la nomination du Pr Agnès Buzyn en tant que présidente de l'IRSN

PARIS, 3 septembre 2008 (APM) - La nomination d'Agnès Buzyn, médecin et professeur d'hématologie à l'hôpital Necker à Paris (AP-HP), à la présidence du conseil d'administration de l'Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire (IRSN), a été confirmée mercredi en conseil des ministres.
Cette nomination a été faite sur proposition du ministre de l'écologie, de l'énergie, du développement durable et de l'aménagement du territoire, Jean-Louis Borloo, est-il précisé dans le compte-rendu du conseil des ministres.
L'IRSN avait déjà annoncé le 24 juin que son nouveau conseil d'administration avait proposé lors de sa première réunion que l'un de ses membres qui est médecin, le Pr Buzyn, soit nommé président, rappelle-t-on (cf dépêche dépêche du 24/06/2008 à 18:40).
Le Pr Buzyn succède pour cinq ans dans cette fonction à Jean-François Lacronique, lui-même professeur en médecine, qui avait été nommé président du conseil d'administration de l'IRSN début 2003 et qui est toujours actuellement membre du Comité de l'énergie atomique.
Agée de 45 ans, Agnès Buzyn travaille au service d'hématologie adulte de l'hôpital Necker à Paris depuis 1992, et plus particulièrement en soins intensifs d'hématologie, où elle est impliquée dans les greffes de moelle osseuse et les leucémies.
Elle travaille également au développement de vaccins antileucémiques au sein de l'équipe universitaire EA 4054 à Paris V, qu'elle a rejoint en 2007.
Interrogée mercredi par l'APM, elle indique avoir donné cet été sa démission du conseil scientifique de l'Etablissement français du sang (EFS) et du conseil médical et scientifique de l'Agence de biomédecine, pour se consacrer à la présidence du conseil d'administration de l'IRSN.
/vdb/ld/APM

[VBLI3003]

Testez APM NEWS et profitez de l'intégralité de nos dépêches

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

A lire aussi