dépêche

 - 

Le tabac est lié à 20% des cas de polyarthrite rhumatoïde, voire 35% pour les formes positives aux anticorps ACPA

LONDRES, 14 décembre 2010 (APM) - Un cinquième des cas de polyarthrite rhumatoïde (PR) sont imputables au tabac, et même plus d'un tiers pour les seules PR séropositives aux anticorps ACPA, selon une étude suédoise publiée dans les Annals of the Rheumatic Diseases.
Le tabac constitue un facteur de risque majeur de PR, mais uniquement pour sa forme séropositive, rappelle-t-on (cf dépêche dépêche du 02/08/2006 à 16:49). Cet effet s'expliquerait par son action sur la citrullination des peptides, qui provoque l'apparition des auto-anticorps ACPA (Anti-Citrullinated Protein Antibody).
Dans l'étude qu'ils ont menée sur 1.205 polyarthritiques (dont 61% de séropositifs aux ACPA) et 872 contrôles, Henrik Källberg, de l'Institut Karolinska de Stockholm, et ses collègues estiment à 20% la responsabilité du tabagisme dans la PR, mais à 35% dans la seule PR séropositive.
L'impact était encore plus fort chez les patients positifs pour les ACPA et porteurs de deux copies de l'épitope partagé -l'un des plus forts marqueurs génétiques de la PR-, chez lesquels 55% des cas seraient imputables au tabac.
"La part du tabagisme dans la PR est certes plus faible que dans le cancer du poumon (estimée à 90%), mais similaire à celle observée dans les maladies ischémiques cardiaques", constatent les chercheurs.
Par rapport aux non-fumeurs, ceux fumant 20 paquets-années ou plus avaient 2,6 fois plus de risques de développer une PR positive. Même 20 ans après le sevrage, ces gros fumeurs avaient 40% plus de risques de développer la maladie que des personnes n'ayant jamais fumé.
"Il est encore difficile de savoir dans quelle mesure l'arrêt du tabac chez les polyarthritiques pourrait permettre de soulager la maladie, mais il est démontré que le tabagisme contribue aux maladies cardiovasculaires, cause majeure de mortalité précoce dans la PR", concluent les chercheurs.
(Annals of the Rheumatic Diseases, publication en ligne du 14 décembre, quatre pages)
/rl/ab/APM

[RLNLD002]

Testez APM NEWS et profitez de l'intégralité de nos dépêches

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

A lire aussi