dépêche

 - 

L'acupuncture équivalente à un antihistaminique dans la dermatite atopique

LONDRES, 15 février 2012 (APM) - L'acupuncture semble avoir un effet comparable à un antihistaminique pour soulager les démangeaisons d'origine allergique chez des adultes présentant une dermatite atopique, selon une petite étude germano-américaine à paraître dans Allergy.
Florian Pfab de la Technische Universität de Munich et de la Harvard Medical School à Boston (Massachusetts) et ses collègues ont comparé l'acupuncture et la cétirizine contre placebo et un groupe contrôle sans intervention dans une étude croisée auprès de 20 patients.
Les démangeaisons induites de manière expérimentale ont été évaluées pour tous ces patients dans sept situations: une séance d'acupuncture avant le test de provocation allergique, une séance d'acupuncture pendant le test de provocation allergique, deux séances d'acupuncture fictives "placebo" (aiguilles non pénétrantes sur des zones cutanées ne correspondant pas à des points d'acupuncture), la cétirizine à 5 mg administrée 45 minutes avant le test, un placebo administré 45 min avant le test et l'absence de toute intervention.
L'intensité des démangeaisons était significativement plus faible avec l'acupuncture appliquée pendant le test de provocation, avec 31,9 points, par rapport aux autres groupes: 37,6 points avec l'acupuncture en prévention et 36,8 points avec la cétirizine.
Le score d'intensité était de 45,7 points en l'absence de toute intervention, de 36,5 points et 39,9 points avec l'acupuncture placebo et 39,8 points avec le placebo.
En prévention, l'acupuncture et la cétirizine étaient toutes deux supérieures au placebo mais avaient une efficacité équivalente sur les démangeaisons.
L'effet de l'acupuncture était par ailleurs similaire à la cétirizine sur la taille des érythèmes et des papules, avec une réduction significative par rapport aux groupes placebo.
Ces résultats suggèrent que l'acupuncture pourrait être une thérapie complémentaire utile pour soulager les démangeaisons chez les patients atteints de dermatite atopique, avec moins d'effets indésirables, en particulier la somnolence, concluent les chercheurs.
(Allergy, édition en ligne du 8 février)
/ld/ab/APM

[LDPBE003]

Testez APM NEWS et profitez de l'intégralité de nos dépêches

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

A lire aussi