dépêche

 - 

La progression radiographique de l'arthrose du genou prévisible grâce à l'examen de la texture osseuse trabéculaire tibiale

WASHINGTON, 29 février 2012 (APM) - L'analyse de la texture osseuse trabéculaire tibiale permet d'obtenir une bonne prévision du rétrécissement de l'espace articulaire tibio-fémoral et ainsi de déterminer la progression radiographique de l'arthrose du genou, selon une étude publiée dans Arthritis & Rheumatism.
L'arthrose du genou est caractérisée par une perte de cartilage articulaire, des lésions méniscales des ostéophytes et des changements microstructuraux dans l'os sous-chondral. Des études antérieures laissent suggérer que des changements osseux se produisent avant l'apparition de défauts articulaires.
Se basant sur cette observation, Tomasz Woloszynski de l'University of Western Australia à Perth (Australie) et ses collègues ont mis au point une méthode de mesure de la structure osseuse trabéculaire qui repose sur l'étude de la dissimilarité. A l'aide de différents paramètres, ils ont pu mesurer la rugosité, le degré d'anisotropie et la direction de l'anisotropie des textures osseuses trabéculaires.
Contrairement aux études existantes, ils ont évalué la progression précoce et tardive de l'arthrose du genou au niveau du compartiment médial, permettant ainsi une évaluation approfondie de l'influence des changements de texture de l'os trabéculaire sur les différents stades d'arthrose du genou.
Pour ce faire, ils ont utilisé une cohorte de 105 sujets bien définie de la Lund University Hospital dans laquelle deux ensembles de 203 radiographies de l'articulation du genou avaient été obtenus à quatre ans d'écart, avant une méniscectomie.
Lors de la première radiographie, 33% des genoux observés présentaient une arthrose tibiofémorale. Lors de la seconde radiographie, 27% des genoux présentaient un rétrécissement de l'espace articulaire médial plus important qu'au premier examen.
Les auteurs ont remarqué que la prévision la plus précise de l'augmentation du rétrécissement de l'espace articulaire des genoux, ayant ou non une arthrose visible radiographiquement, reposait sur l'étude de la texture osseuse trabéculaire médiale.
L'aire sous la courbe ROC, qui indique la précision globale d'un test en fonction de sa sensibilité et de sa spécificité et qui s'approche de 1 lorsque la précision est importante, était de 0,77 pour les genoux avec arthrose radiographique et de 0,75 pour les genoux sans arthrose radiographique pour la texture osseuse trabéculaire médiale et de respectivement 0,71 (genoux avec arthrose) et 0,72 (genoux sans arthrose) pour la texture osseuse trabéculaire latérale.
Les auteurs ont conclu que la texture osseuse trabéculaire médiale était prédictive de la perte d'espace articulaire du genou et de l'arthrose, et qu'elle pourrait être ajustée en fonction de l'âge, du sexe, et de l'indice de masse corporelle.
Plusieurs explications non exclusives mutuellement ont été avancées pour expliquer cette relation. La première consiste à dire qu'il pourrait exister une interaction entre le remodelage de l'os sous-chondral et la régulation de la destruction arthrosique du cartilage.
La seconde repose sur la présence de facteurs génétiques ayant un rôle dans les anomalies du métabolisme de l'os sous-chondral et de la matrice cartilagineuse.
La troisième suggère que les changements de texture osseuse trabéculaire pourraient indiquer une structure osseuse trabéculaire anormale à cause d'une charge biomécanique défavorable, qui affecterait aussi le cartilage des articulations subjacentes.
La précision de ce nouveau système de prédiction d'arthrose du genou devra être évaluée sur de plus larges bases de données et sur d'autres populations.
(Arthritis & Rheumatism, vol.64, n°3, p688-695)
/ec/ab/APM

[ECPBS003]

Testez APM NEWS et profitez de l'intégralité de nos dépêches

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

A lire aussi