dépêche

 - 

Greffe avec donneur vivant: trouver un proche pour se faire l'avocat du receveur

WASHINGTON, 8 août 2012 (APM) - Confier la recherche d'un donneur vivant à un proche du patient en attente de greffe rénale permet de trouver plus facilement un greffon, proposent des transplanteurs américains.
Il peut s'avérer difficile pour un patient en attente d'un greffon rénal de parler du sujet à ses proches par peur d'induire des pressions et cela peut représenter un frein à la greffe avec donneur vivant alors que des proches seraient tout à fait prêts à donner.
Une équipe américaine de la Johns Hopkins University School of Medicine à Baltimore (Maryland) a évalué l'idée de confier la tâche de parler du sujet à une autre personne que le receveur en attente afin de trouver un donneur potentiel, cette personne se faisant l'avocat du receveur.
Ils ont entraîné un ami, un membre de la famille ou de la communauté du patient prêt à se faire l'avocat du patient. Ils ont comparé les résultats pour 15 candidats adultes à la greffe ayant recours à ce procédé à 15 autres patients sur la liste d'attente.
La capacité à initier une conversation sur la transplantation a progressé au fil du temps et 25 donneurs potentiels ont contacté le centre sur la recommandation des participants au programme. Quatre participants ont donné un rein et trois autres sont en évaluation pour donner alors que, pour les patients contrôles, aucun donneur potentiel n'a été trouvé.
Une proportion très importante de participants (près de 50%) ont identifié des donneurs vivants par rapport aux contrôles. Ce type d'intervention peu coûteuse pourrait aider à diminuer le temps d'attente sur liste en augmentant le pool de donneurs, commentent les auteurs.
"Les candidats à la greffe ne sont pas bien armés pour rechercher des donneurs vivants; en séparant l'avocat du patient, certaines difficultés tout à fait compréhensibles à engager la conversation peuvent être levées", ajoutent-ils.
(Transplantation, vol.93, n°11, p1147-1150)
/sl/eh/APM

[SLPH7003]

Testez APM NEWS et profitez de l'intégralité de nos dépêches

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

A lire aussi