dépêche

 - 

Un premier cas de carcinome basocellulaire métastatique associé aux cabines de bronzage

WASHINGTON, 12 octobre 2012 (APM) - Un premier cas de carcinome basocellulaire métastatique associé à la fréquentation des cabines de bronzage est rapporté dans le Journal of Clinical Oncology (JCO).
Un homme de 35 ans s'est présenté avec un nodule de 1 cm derrière l'oreille, rapportent le Dr Christina Gamba de l'université de médecine de Stanford (Californie) et ses collègues.
A 24 ans, il avait eu des sutures sur le scalp temporal droit pour une blessure et à 27 ans, il avait développé un carcinome basocellulaire de 2 cm de diamètre dans la zone de la cicatrice. Ce carcinome avait été bien excisé. Il était infiltrant sans preuve d'envahissement.
Pendant les trois années entre les sutures et l'apparition du carcinome basocellulaire, le patient avait été modèle pour des cabines de bronzage et il avait fait une séance de 10 min tous les jours pendant six mois. Il était retourné en cabine de bronzage deux ans après l'excision du carcinome basocellulaire.
Huit ans après le diagnostic initial, le nodule découvert derrière l'oreille droite s'est avéré être un nouveau carcinome basocellulaire à la biopsie. Il n'y avait pas de trace de récidive au niveau de l'excision du carcinome basocellulaire.
Le nouveau carcinome a été excisé et était histologiquement similaire au premier. C'était une métastase sous-cutanée du premier. Les ganglions sentinelles ne présentaient pas de preuve de carcinome basocellulaire.
Les carcinomes basocellulaires sont généralement de bon pronostic et les formes métastatiques sont rares (moins de 300 dans la littérature). "Il est possible que l'antécédent de blessure au scalp suivi de séances quotidiennes d'ultraviolets (UV) artificiels ait contribué au développement de son carcinome basocellulaire primaire puis métastatique", indiquent les auteurs.
Ils recommandent de mener des efforts continus pour alerter la population sur les dangers des UV artificiels.
(Journal of Clinical Oncology, publication en ligne)
/sl/ab/APM

[SLPJC003]

Testez APM NEWS et profitez de l'intégralité de nos dépêches

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

A lire aussi