dépêche

 - 

Souffrance au travail des médecins: l'Igas sera saisie à l'issue du rapport définitif sur l'HEGP (Marisol Touraine)

PARIS, 18 janvier 2016 (APM) - Marisol Touraine a annoncé lundi qu'elle saisirait l'Inspection générale des affaires sociales (Igas) sur la question de la "souffrance au travail des médecins", à l'issue de la remise du rapport définitif sur les conflits à l'Hôpital européen Georges Pompidou (HEGP) c'est-à-dire d'ici la fin février.
Interrogée lundi matin sur RTL, la ministre des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes a rappelé que la mission sur les conflits à l'HEGP et, en particulier sur les événements liés au suicide du Pr Jean-Louis Mégnien, avait rendu un "rapport d'étape" qui a été publié au cours du week-end (cf dépêche du 18/01/2016 à 06:30 et dépêche du 18/01/2016 à 06:31).
"Il doit être prolongé d'ici un mois par le rapport définitif", a-t-elle également rappelé.
"Pour ma part, je veux qu'on réponde à deux questions: y-a-t-il eu des failles dans l'organisation?" et "y-a-t-il eu des failles humaines?".
Sur la première question, la ministre a estimé que la réponse était "clairement oui lorsqu'[on lit] le rapport [d'étape]".
Sur la seconde question, elle a observé que la note d'étape "n'entr[ait] pas dans les détails".
"Il dit que la directrice n'a pas à être sanctionnée, il dit que les instances médicales n'ont pas à être changées, mais il ne rentre pas dans le détail", a-t-elle observé.
"Je souhaite donc que les travaux se poursuivent, et à l'issue du rapport définitif, je saisirai l'Igas, pour que, en particulier, sur la question de l'organisation, des réponses plus solides puissent être apportées et pas simplement pour l'hôpital Georges Pompidou, parce que la vérité est qu'il n'existe pas de structure, de processus, à même de prendre en compte la souffrance au travail, des médecins, dans notre pays, que ce soit à George Pompidou, dans les hôpitaux parisiens, ou dans les autres hôpitaux".
"A partir de ce drame, je souhaite que nous puissions mettre en place, en France, au niveau national, une politique résolue, pour répondre à la souffrance qui peut aussi concerner les médecins", a indiqué Marisol Touraine.
/san/sl/APM

[SAN0O153KP]

Testez APM NEWS et profitez de l'intégralité de nos dépêches

30 à 50 dépêches par jours sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

A lire aussi