dépêche

 - 

GHT: les élus locaux seront "étroitement associés" (Marisol Touraine)

PARIS, 29 mars 2016 (APM) - La ministre des affaires sociales et de la santé a tenté mardi de rassurer les élus locaux sur leur place dans les instances des groupements hospitaliers de territoire (GHT), mardi, lors d'une rencontre avec l'Association des maires de France (AMF).
Dans un communiqué, le ministère indique que Marisol Touraine, a reçu François Baroin, président de l'Association des maires de France (AMF), qui était accompagné d'André Laignel, premier vice-président délégué, de Jean-Pierre Bouquet, vice-président du groupe de travail "santé", ainsi que de Rollon Mouchel-Blaisot, directeur général.
"La discussion a porté sur la place des élus locaux dans la mise en oeuvre des GHT", rapporte le ministère dans son communiqué.
A cette occasion, Marisol Touraine a assuré que "tous les établissements, quels que soient leur taille et leur positionnement dans l'offre de soins, joueront un rôle majeur dans les GHT", "les hôpitaux de proximité comme les CHU".
Elle a aussi "insisté sur l'importance d'associer les élus locaux, en particulier les maires, à la définition des GHT".
Elle a confirmé que "le décret d'application préciserait le rôle et la composition du comité territorial des élus locaux, en indiquant que cette instance intègrerait les maires de toutes les communes concernées (c'est-à-dire toutes les communes sur le territoire desquelles il y a un hôpital), même lorsqu'ils ne sont pas membres du conseil de surveillance de l'hôpital".
"Cette réforme majeure appelle une mobilisation collective, et donc l'association de l'ensemble des acteurs qu'elle concerne. C'est la raison pour laquelle j'ai souhaité que les élus locaux, notamment les maires, soient étroitement associés", a indiqué Marisol Touraine, citée dans le communiqué.
/san/ab/APM

[SAN0O4T8FF]

Testez APM NEWS et profitez de l'intégralité de nos dépêches

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

A lire aussi