dépêche

 - 

Inondations: 1.289 patients évacués d'établissements sanitaires et médico-sociaux (ministère)

PARIS, 6 juin 2016 (APM) - Le ministère des affaires sociales et de la santé a fait savoir samedi dans un communiqué que 1.289 patients d'établissements sanitaires ou médico-sociaux ont dû être évacués depuis mardi à cause des inondations dans les régions Centre-Val-de-Loire et Ile-de-France.
"En Centre-Val-de-Loire, 125 patients ont été évacués de deux établissements de santé et 402 résidents de sept établissements médico-sociaux; en Ile-de-France, 355 patients ont été évacués de huit établissements de santé et 407 résidents de 14 établissements médico-sociaux", a détaillé le ministère.
La ministre, Marisol Touraine, s'est rendue samedi au centre de crise de l'agence régionale de santé (ARS) Ile-de-France pour faire le point sur la situation.
En Ile-de-France et dans le Loiret, les établissements de santé et médico-sociaux ont activé depuis le début de semaine dernière des cellules de crise afin de faire face aux intempéries (cf dépêche du 03/06/2016 à 16:50). Plusieurs établissements d'hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad) et du sanitaire ont été évacués (cf dépêche du 01/06/2016 à 18:25 et dépêche du 02/06/2016 à 16:43), rappelle-t-on.
"La situation est sous contrôle dans les hôpitaux et les établissements médico-sociaux, mais l'Etat reste d'une extrême vigilance", a déclaré Marisol Touraine, citée dans le communiqué, avant de souligner la "mobilisation totale" et "l'engagement sans faille des professionnels de santé" qui ont permis de "maîtriser la situation" dans les établissements.

Des dizaines de millions d'euros débloqués en urgence

Le Premier ministre, Manuel Valls, a annoncé lundi, après une réunion de travail sur les inondations au ministère de l'intérieur, que des dizaines de millions d'euros allaient être débloqués en urgence pour les personnes les plus touchées par les inondations. Le versement de cette aide exceptionnelle doit avoir lieu dans les jours qui viennent.
Il a rappelé que le bilan humain s'élevait à quatre morts et 24 blessés, et que les dégâts se chiffraient à plusieurs centaines de millions d'euros. Il a précisé qu'il faudrait encore plusieurs jours pour en avoir une estimation précise.
La décrue a commencé, mais des difficultés subsistent pour la Seine, le Cher et l'Essonne.
L'arrêté de catastrophe naturelle sera signé mercredi et publié au Journal officiel jeudi. L'Etat subventionnera des réparations d'équipements et d'infrastructures pour les collectivités locales.
/cdb/rtrs/gb/APM

[CDB3O8CAUZ]

Testez APM NEWS et profitez de l'intégralité de nos dépêches

30 à 50 dépêches par jours sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

A lire aussi