dépêche

 - 

Huit GHT calqués sur les territoires de santé en Bretagne

RENNES, 4 juillet 2016 (APM) - L'agence régionale de santé (ARS) a annoncé lundi la constitution de huit groupements hospitaliers de territoires (GHT) en Bretagne, soit, comme prévu, un GHT par territoire de santé.
En avril, des représentants de la Fédération hospitalière de France (FHF) régionale ont déjà évoqué auprès de l'APM ce même découpage, rappelle-t-on (cf dépêche du 05/04/2016 à 14:01).
Jean-Roger Pautonnier, son premier vice-président et directeur du centre hospitalier intercommunal (Chic) de Cornouaille (Quimper-Concarneau), a également indiqué qu'en "accord avec les huit territoires, ainsi qu'avec l'ARS", la fédération avait ouvert un droit à l'expérimentation pour élargir ultérieurement certains des groupements.
Initialement, il avait été envisagé de constituer un seul GHT pour le Finistère qui recouvre les territoires de santé 1 et 2. Mais après différentes discussions, les médecins du Chic de Cornouaille ont souhaité avoir un GHT distinct de celui de Brest, tout en affirmant leur volonté de continuer à coopérer avec le CHU de Brest, a également rapporté en avril le représentant de la FHF.
Dans son communiqué, l'ARS rappelle lundi que l'hôpital d'instruction des armées (HIA) Clermont-Tonnerre sera "membre associé" du groupement de Bretagne Occidentale (supporté par le CHU de Brest, cf dépêche du 14/06/2016 à 14:08).
Elle signale que tous les "établissements publics de santé mentale (EPSM) ont intégré des GHT de leur territoire, en tant que membre à part entière pour permettre aux groupements de déployer une filière dédiée à la santé mentale".
"Seul le centre hospitalier (CH) Guillaume-Régnier de Rennes disposera d'une dérogation à ce principe compte tenu de sa taille et de sa spécificité hospitalo-universitaire. Il contribuera cependant à la filière santé mentale du projet médical partagé du GHT Haute-Bretagne", indique l'agence.
Une dizaine de dérogations au total auraient été obtenues pour la France entière par des établissements spécialisés en psychiatrie et quatre GHT psychiatriques devraient être créés, rappelle-t-on (cf dépêche du 24/06/2016 à 11:34).
L'ARS s'est enfin réjouie lundi d'avoir pu "s'appuyer sur l'engagement soutenu" de la fédération régionale.
"Pour conduire ces démarches, la Bretagne bénéficiait d'une forte culture commune en termes de coopérations hospitalières", fait-elle par ailleurs valoir. La ministre des affaires sociales et de la santé, Marisol Touraine, a elle aussi souligné mercredi "l'exemplarité" de la région en la matière lors d'un déplacement à Carhaix (Finistère, cf dépêche du 29/06/2016 à 15:22).
Les huit GHT bretons
  • GHT de Bretagne Occidentale: CHU de Brest (établissement support), CH de Crozon, CH de Landerneau, CH de Lanmeur, CH de Lesneven, CH du Pays de Morlaix, CH de Saint-Renan et HIA Clermont-Tonnerre (membre associé)
  • GHT de l'Union hospitalière de Cornouaille: Chic de Cornouaille (établissement support), CH de Douarnenez, EPSM Gourmelen (Quimper)
  • GHT "Groupe hospitalier Sud-Bretagne": CH de Bretagne Sud (Lorient, établissement support), CH de Quimperlé, CH de Port-Louis-Riantec, CH de Faouët et EPSM Charcot de Caudan
  • GHT Brocéliande Atlantique: CH de Bretagne Atlantique (Vannes, établissement support), EPSM du Morbihan (Saint-Avé), CH Alphonse Guérin (Ploërmel), CH de Malestroit, CH de Josselin, CH Yves Lanco (Le Palais) et CH de Basse-Vilaine (Nivillac)
  • GHT de Haute Bretagne: CHU de Rennes (établissement support), CH de Montfort-sur-Meu, CH de Saint-Méen-le-Grand, CH de Fougères, CH de Redon, CH de Carentoir, CH de Vitré, CH de La Guerche de Bretagne, CH de Grand-Fougeray, CH des Marches de Bretagne (Saint-Brice et Antrain) et CH de Janzé
  • GHT Rance Emeraude: CH de Saint-Malo (établissement support), CH de Dinan et CH de Cancale
  • GHT d'Armor: CH de Saint-Brieuc (établissement support), CH de Guingamp, CH de Lamballe, CH Pierre Le Damany (Lannion-Trestel), CH Max Querrien (Paimpol), CH de Quintin et CH de Tréguier
  • GHT du Centre Bretagne: CH du Centre Bretagne (Noyal-Pontivy, établissement support), CH Alfred Brard (Guémené-sur-Scorff) et Maison d'accueil spécialisée de Guémené-sur-Scorff.
/pm/ab/APM

[PM0O9SA55]

Testez APM NEWS et profitez de l'intégralité de nos dépêches

30 à 50 dépêches par jours sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

A lire aussi