dépêche

 - 

Guadeloupe: quatre établissements, dont le CHU de Pointe-à-Pitre, dérogent pour le moment aux GHT

BASSE-TERRE, 6 juillet 2016 (APM) - L'agence régionale de santé (ARS) Guadeloupe Saint-Martin Saint-Barthélemy a annoncé mardi dans un communiqué la création de deux groupements hospitaliers de territoire (GHT), auxquels quatre établissements, dont le CHU de Pointe-à-Pitre, dérogent pour le moment.
Un GHT est créé entre les établissements du Sud Basse Terre, réunissant:
  • le centre hospitalier (CH) de Basse Terre (CHBT)
  • le CH de Capesterre Belle eau
  • le CH Maurice Selbonne de Bouillante
  • le CH Beauperthuy de Pointe Noire.
Un second GHT est créé entre les CH des collectivités d'outre-mer de Saint-Martin et de St-Barthélemy - CH de Saint-Martin et de Saint-Barthélemy.
Chaque GHT devra "conclure une convention d'association avec le CHU" de Pointe-à-Pitre" précise l'ARS.
Quatre dérogations seront par ailleurs accordées, ajoute l'ARS:
  • "Pour le CH de Montéran [Saint-Claude] afin de lui permettre, en liaison avec le CHU de Pointe-à-Pitre, de poursuivre la mise en place d'un établissement public de santé mentale qui regroupera toute la psychiatrie en Guadeloupe à compter du 1er janvier 2017" (cf APM VL2O8PKDKet dépêche du 15/03/2016 à 15:18).
  • "Pour le CHU, le CH de Marie Galante et le CH gérontologique du Raizet afin de finaliser les conditions d'un fonctionnement plus intégré alliant GHT et direction commune avec un projet médical partagé, d'ici le 1er janvier 2017".
"Il s'agit là d'une première étape de l'organisation de l'hospitalisation publique avant le futur projet régional de santé 2018-­22 qui permettra de s'orienter vers un seul groupement hospitalier pour toute la Guadeloupe", précise l'ARS.
/ed/ab/APM

[ED2O9W1M9]

Testez APM NEWS et profitez de l'intégralité de nos dépêches

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

A lire aussi