dépêche

 - 

Donald Trump propose le capital-risqueur Scott Gottlieb pour diriger la FDA

WASHINGTON, 13 mars 2017 (APMnews) - Le président des Etats-Unis, Donald Trump, a choisi le Dr Scott Gottlieb, actuellement partner du fonds d'investissement New Enterprise Associates, pour devenir commissaire de la Food and Drug Administration (FDA), a annoncé la Maison Blanche vendredi.
Le président a fait de la réforme de la FDA et de l'amélioration des délais d'évaluation des médicaments l'une de ses priorités en matière de santé, ce qui doit notamment passer par la nomination d'un nouveau commissaire à la tête de l'agence.
L'actuel commissaire, Robert Califf, proposé par Barack Obama, a pris son poste en février 2016 (cf dépêche du 24/02/2016 à 20:01). La nomination de Scott Gottlieb devra être confirmée par le Sénat.
Lors de son premier discours sur l’état de l’Union début mars, Donald Trump a promis que son plan pour réformer et rationaliser les activités de la FDA fera des "miracles" pour les patients (cf dépêche du 03/03/2017 à 09:35).
Scott Gottlieb, 44 ans, appartient au think tank conservateur basé à Washington American Enterprise Institute. Il est bien connu des cercles spécialisés en politique de santé et commente fréquemment ce sujet à la télévision et dans la presse américaine.
Diplômé de l'école de médecine du Mount Sinai, il a déjà travaillé pour la FDA. Il a été conseiller du commissaire puis du directeur du développement de la politique médicale entre 2003 et 2004, et commissaire adjoint de 2005 à 2007. Il a aussi conseillé les Centers for Medicare and Medicaid Services en 2004.
Il a des liens étroits avec l'industrie pharmaceutique. Il est membre du conseil d'administration de nombreuses sociétés et en conseille d'autres, dont GlaxoSmithKline et, jusqu'à l'été dernier, Vertex.
Il est aussi directeur général de l'activité de banque d'affaires de T.R. Winston & Co, institution financière non cotée qui investit notamment dans la santé.

Un signal pour les industriels?

Ce choix de Donald Trump devrait rassurer les industriels, quelques jours après son tweet indiquant la préparation d'"un nouveau système qui créera une concurrence dans l'industrie du médicament" qui avait fait chuter les valeurs pharma (cf dépêche du 07/03/2017 à 17:19).
Les deux principaux indices du secteur clôturaient en hausse vendredi. Le MSCI International World Pharmaceuticals Price, qui regroupe les actions pharma cotées, prenait 6,8% et le Nasdaq Biotechnology Index 13,5%.
Un porte-parole du Pharmaceutical Research and Manufacturers of America (PhRMA) a déclaré que l'organisation professionnelle "a hâte" de travailler avec cette personnalité en vue de "chercher à moderniser la découverte de médicaments et la procédure réglementaire".
rtrs/yb/san/APMnews

[YB2OMQZ6L]

Testez APM NEWS et profitez de l'intégralité de nos dépêches

30 à 50 dépêches par jours sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

A lire aussi