dépêche

 - 

Nomination des sept membres du collège de la HAS

PARIS, 10 avril 2017 (APMnews) - Un décret du président de la République nommant les sept membres du collège de la Haute autorité de santé (HAS) a été publié au Journal officiel de samedi.
Conformément à ce qui avait été annoncé par le ministère des affaires sociales et de la santé (cf dépêche du 31/03/2017 à 17:52 et dépêche du 20/03/2017 à 21:38), sont nommés à compter de lundi:
  • Présidente du collège, désignée par le président de la République: Agnès Buzyn (pour une durée de six ans)
  • Membres désignés par la ministre des affaires sociales et de la santé: Anne-Marie Armanteras de Saxcé (pour six ans), Christian Saout (pour trois ans) et Christian Thuillez (pour trois ans)
  • Membre désigné par le président du Conseil économique, social et environnemental (Cese): Isabelle Adenot (pour trois ans)
  • Membre désigné par le président de l'Assemblée nationale: Elisabeth Bouvet (pour six ans)
  • Membre désigné par le président du Sénat: Cédric Grouchka (pour six ans).
Agnès Buzyn, crédit: E.Durand pour HAS, droits réservés
Agnès Buzyn a réalisé la majeure partie de son parcours de clinicienne hématologue et d’universitaire à l’université Paris V-Hôpital Necker enfants malades (AP-HP, Paris), où elle a été responsable de l’unité de soins intensifs d’hématologie adulte et de greffe de moelle de 1992 à 2011. Elle a aussi été membre d'une équipe Inserm. Elle conserve une activité de consultation d’hématologie à l’hôpital Saint-Antoine (AP-HP, Paris). Elle préside le collège de la HAS depuis mars 2016 (cf dépêche du 23/12/2016 à 16:13). Auparavant, elle a été présidente du conseil d'administration de l'Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire (IRSN, 2008-2013) et présidente de l'Institut national du cancer (Inca) de 2011 jusqu'à son arrivée à la HAS.
Anne-Marie Armanteras de Saxcé
Anne-Marie Armanteras de Saxcé était directrice générale de l'offre de soins (DGOS) depuis avril 2016 (cf dépêche du 24/03/2016 à 13:46). Ancienne élève de l'Ecole nationale de la santé publique (ENSP, aujourd'hui EHESP), elle a occupé différentes fonctions dans le secteur hospitalier en tant que directrice adjointe puis cheffe d'établissement, en particulier à l'Assistance publique-hôpitaux de Paris (AP-HP). Puis, après avoir dirigé la Fondation ophtalmologique Rothschild à Paris, elle a travaillé pendant trois ans (février 2013-avril 2016) à l'agence régionale de santé (ARS) Ile-de-France en tant que directrice du pôle "établissements de santé" à la direction de l'offre de soins et médico-sociale, puis comme responsable de cette direction.
Christian Saout, droits réservés HAS
Magistrat administratif très engagé pour la représentation des intérêts des malades et l'ouverture des données de santé, Christian Saout a été président de l'association Aides de 1998 à 2007, avant de prendre la présidence du Collectif interassociatif sur la santé (Ciss) (2007-2012) et de la Conférence nationale de santé (CNS, 2006-2011). Il était jusqu'à présent secrétaire général délégué du Ciss, membre du Haut conseil pour l'avenir de l'assurance maladie (HCAAM) et de la section des affaires sociales et de la santé du Cese (cf dépêche du 31/03/2017 à 17:52).
Christian Thuillez
Professeur des universités-praticien hospitalier (PU-PH) à la faculté de médecine-pharmacie de l'université de Rouen, ancien chef du service de pharmacologie du CHU de Rouen (1990-2016), Christian Thuillez était jusqu'à présent conseiller formation et recherche auprès de la directrice de la DGOS. Au cours de sa carrière, il a été doyen de la faculté de Rouen (1999-2009), président de la conférence nationale des doyens des facultés de médecine (2007 à 2009) et directeur d'unités de recherche à l’Inserm de 1999 à 2011. Il a par ailleurs rempli la fonction de secrétaire de la section de pharmacologie clinique, thérapeutique et pharmacovigilance de la Société française de pharmacologie (1992-2005). Au niveau institutionnel, il a été président du groupe préclinique de l'Afssaps (1999-2002), et membre de sa commission d'autorisation de mise sur le marché (AMM) (1994-2002). Il a été par ailleurs conseiller enseignement supérieur et recherche de l'ancien ministre du travail, de l'emploi et de la santé, Xavier Bertrand (2010 à 2012).
Isabelle Adenot, droits réservés, HAS
Titulaire d'une officine dans le XVIIIe arrondissement de Paris, Isabelle Adenot préside le Conseil national de l'ordre des pharmaciens (Cnop) depuis 2009 (réélue en 2012 et 2015). Elle a précédemment présidé la section A (titulaires d'officine) de 2003 à 2007.
Le Conseil national de l'ordre des pharmaciens (Cnop) a précisé dans un communiqué lundi qu'Isabelle Adenot avait démissionné de sa présidence. Comme annoncé, le vice-président Jean-Pierre Paccioni assurera l'intérim dans l'attente de l'élection d'un successeur (cf dépêche du 05/04/2017 à 13:22).
Elisabeth Bouvet, droits réservés, HAS
Professeur des universités à la faculté de médecine Bichat (Paris), spécialiste des maladies infectieuses et tropicales, Elisabeth Bouvet a été cheffe de service du centre de dépistage du VIH de l'hôpital Bichat-Claude Bernard (AP-HP) entre 2003 et 2016. Médecin inspecteur de santé publique, elle a été cheffe du bureau des maladies transmissibles à la direction générale de la santé (DGS) entre 1982 et 1987. Membre fondateur et rédactrice en chef du Bulletin épidémiologique hebdomadaire (BEH) entre 1983 et 1997, co-auteur du site Antibioclic, membre du conseil scientifique de l'ANSM (2012-2015), elle était experte près la cour d’appel de Paris et préside la coordination régionale de lutte contre le VIH (Corevih) Ile de France-Nord depuis 2012.
Cédric Grouchka, droits réservés, HAS
Praticien hospitalier spécialisé en santé publique, épidémiologie et économie de la santé, Cédric Grouchka fait partie du collège de la HAS depuis mars 2010 (cf dépêche du 15/03/2010 à 09:12). Après avoir travaillé au CHU de Toulouse en tant que responsable du programme de médicalisation des systèmes d'information (PMSI) (1991-1993), il a fait partie de plusieurs cabinets ministériels (Simone Veil et Philippe Douste-Blazy entre 1993 et 1995, Jean-François Mattei de 2002 à 2004, à nouveau Philippe Douste-Blazy de 2004 à 2005 puis Xavier Bertrand de 2005 à 2006). Il a également participé à la création de l'ex-agence régionale de l'hospitalisation de Midi-Pyrénées dont il a été directeur adjoint d'octobre 1996 à mai 2002. Avant de rejoindre la HAS, il a été pendant près d'un an conseiller social de l'ancien président de la République, Jacques Chirac, puis conseiller technique sur la santé de l'ex-premier ministre François Fillon.
(Journal officiel, samedi 8 avril 2017, texte 46)
san/nc/APMnews

[SAN7OO6NUJ]

Testez APM NEWS et profitez de l'intégralité de nos dépêches

30 à 50 dépêches par jours sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

A lire aussi