dépêche

 - 

Un régime alimentaire plus sain associé à une meilleure qualité du sperme

WASHINGTON, 18 avril 2017 (APMnews) - Un régime alimentaire plus sain apparaît associé à une meilleure qualité du sperme, en particulier lorsque celle-ci est altérée, selon une étude néerlandaise publiée dans Fertility and Sterility.
Une consommation élevée de fruits et légumes, poissons, céréales complètes a été associée à moins de lésions de l'ADN des spermatozoïdes, et le fait de consommer moins de produits laitiers entiers, de sucreries et de charcuterie et plus d'aliments riches en folates comme les fruits et légumes, a été associé positivement à la qualité du sperme, rappellent Elsje Oostingh du centre médical universitaire de Rotterdam et ses collègues.
Toutefois, l'impact de régimes alimentaires plus ou moins sains reste indéterminé, la plupart des études ayant examiné l'association entre la qualité du sperme et un seul nutriment ou groupe d'aliments, notent-ils.
Ils ont examiné les profils alimentaires de 129 hommes, basés sur la consommation de 23 groupes d'aliments. Ils en ont tiré 2 profils alimentaires, l'un qualifié de sain, comprenant une consommation élevée de céréales, fruits, légumes, légumineuses et huile d'olive, l'autre qualifié de malsain, comprenant une consommation élevée de produits laitiers, mayonnaise, margarines, sauces, amuse-gueule et sucreries.
Après ajustement en fonction des variables de confusion, une forte adhésion au régime alimentaire sain était positivement associée au nombre de spermatozoïdes mobiles total, à la concentration en spermatozoïdes, au nombre de spermatozoïdes et à leur mobilité progressive.
Cette association positive était significative uniquement dans le sous-groupe d'hommes présentant au départ un nombre de spermatozoïdes mobiles total inférieur à 10 millions.
Inversement, la forte adhésion à un régime alimentaire malsain montrait une tendance à une diminution de ces paramètres spermatiques, mais pas statistiquement significative.
"Ces données soutiennent l'importance d'un conseil nutritionnel personnalisé préconceptionnel et d'un accompagnement des couples essayant de concevoir", concluent les auteurs.
(Fertility and Sterility, vol 107 n°4, p916-923)
cd/ab/APMnews

[CD6OOLIKK]

Testez APM NEWS et profitez de l'intégralité de nos dépêches

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

A lire aussi