dépêche

 - 

Polyarthrite: meilleure réponse au vaccin anti-grippe avec l'arrêt temporaire du méthotrexate

LONDRES, 29 mai 2017 (APMnews) - L'interruption temporaire du méthotrexate chez les patients atteints de polyarthrite rhumatoïde stabilisés améliore la réponse immunitaire à la vaccination contre la grippe saisonnière, montre une étude coréenne et américaine publiée dans les Annals of the Rheumatic Diseases.
Recommandé chez quasiment tous les patients atteints de polyarthrite rhumatoïde, le méthotrexate diminue cependant la réponse aux vaccins, notamment anti-pneumococciques et anti-grippaux, rappellent Jin Kyun Park du Seoul National University College of Medicine et ses collègues.
Ils ont randomisé 199 patients polyarthritiques stabilisés sous méthotrexate, devant recevoir un vaccin trivalent contre la grippe saisonnière (souches H1N1, H3N2 et B-Yamagata) entre 4 groupes: le groupe 1 a continué le méthotrexate, le groupe 2 l'a interrompu pendant 4 semaines avant la vaccination, le groupe 3 l'a interrompu pendant 2 semaines avant et 2 semaines après la vaccination, le groupe 4 l'a suspendu pendant 4 semaines après la vaccination.
Une réponse satisfaisante à la vaccination, définie par au moins un quadruplement du titre d'anticorps 4 semaines après la vaccination, a été obtenue chez significativement plus de patients dans le groupe 3 que dans le groupe 1 (51,0% contre 31,5%).
L'augmentation du titre d'anticorps anti-H3N2 par rapport au départ était significativement plus importante dans les groupes 3 et 4 (x12,2 et x10,0) que dans le groupe 1 (x5,9), de même que l'augmentation des anticorps anti-B-Yamagata dans les groupes 3 et 4 (x4,7 et x6,1) par rapport au groupe 1 (x2,9).
Une exacerbation de polyarthrite rhumatoïde est survenue chez 24,1% des patients dans le groupe 1, 21,2% dans le groupe 2, 34,1% dans le groupe 3 et 38,8% dans le groupe 4, sans différence statistiquement significative.
"Nous avons montré qu'arrêter temporairement le méthotrexate, en particulier lorsque la vaccination a lieu au milieu de la période d'arrêt, augmente significativement l'efficacité d'un vaccin contre la grippe saisonnière chez les patients atteints de polyarthrite rhumatoïde sous dose stable de méthotrexate", concluent les auteurs.
Il s'agit à leur connaissance de la première étude démontrant une nouvelle stratégie capable d'augmenter l'immunogénicité du vaccin chez ces patients.
"D'autres études sont nécessaires pour déterminer si l'arrêt du méthotrexate diminue l'incidence de la grippe ou altère l'évolution de la maladie", ajoutent-ils.
(Annals of the Rheumatic Diseases, publication en ligne du 3 mai)
cd/ab/APMnews

[CD0OQPXSV]

Testez APM NEWS et profitez de l'intégralité de nos dépêches

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

A lire aussi