dépêche

 - 

Le laboratoire américain Arbor courtisé par deux groupes chinois

HONG KONG, 14 août 2017 (APMnews) - Une filiale du conglomérat chinois Fosun et son compatriote Shanghai Pharmaceuticals ont annoncé lundi avoir formulé une offre en vue d'entrer au capital du laboratoire américain Arbor Pharmaceuticals.
Shanghai Fosun Pharmaceutical Group a précisé dans un communiqué boursier que sa filiale de Hong Kong avait soumis le 19 juillet une offre non contraignante pour une participation dans Arbor, sans en donner le montant et sans dire la part de capital visée.
Dans un document séparé, Shanghai Pharmaceuticals a dit qu'il avait également soumis une offre non contraignante à la même date. Lui aussi ne révèle ni le montant ni la participation voulue.
Les deux laboratoires notent qu'ils n'ont pas encore engagé de discussions exclusives avec Arbor, qui est contrôlé par le fonds KKR. Shanghai Fosun Pharma ajoute que sa filiale de Hong Kong demandera à examiner les comptes avant de décider de la marche à suivre.
Arbor, qui a engagé Bank of America Merrill Lynch pour superviser sa mise en vente, a reçu une demi-douzaine d'offres provisoires, essentiellement de la part de sociétés chinoises et de fonds de capital investissement, selon des sources proches du dossier citées par Reuters.
Deux de ces sources estiment qu'une transaction pourrait valoriser le laboratoire américain autour de 3 milliards de dollars.
L'agence Bloomberg, qui a fait état de la mise en vente d'Arbor en premier, rapporte que les candidats en lice visent 20% à 30% du capital.
Le laboratoire, basé à Atlanta, n'a pas répondu aux sollicitations de commentaires de Reuters. Il emploie 750 salariés et produit essentiellement des médicaments pour les maladies cardiovasculaires, les hôpitaux et les services de pédiatrie.
KKR a racheté plus du quart du capital d'Arbor en décembre 2014, opération qui valorisait sa cible au-delà du milliard de dollars.
/rtrs/gb/ab/APMnews

[GB4OUO671]

Testez APM NEWS et profitez de l'intégralité de nos dépêches

30 à 50 dépêches par jours sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

A lire aussi