dépêche

 - 

Alzheimer: un logiciel d'analyse du langage pour le diagnostic précoce

BRUXELLES, NICE, 21 septembre 2017 (APMnews) - L'organisation européenne spécialisée dans la transformation numérique EIT Digital a testé un prototype de son logiciel d'analyse du langage Delta* visant à détecter précocement les troubles cognitifs, comme outil d'aide au diganostic, lors des rencontres annuelles de l'association Innovation Alzheimer, jeudi à Nice, dans le cadre de la journée mondiale Alzheimer.
Innovation Alzheimer, qui assure la promotion de l'innovation de l'équipe Cobtek (Cognitive Behavior Technology) de l'université de Nice Sophia Antipolis) et du centre mémoire de ressources et de recherche (CMRR) du CHU de Nice, a invité 50 personnes de plus de 60 ans à venir tester gratuitement leur fonction cognitive.
EIT Digital Element

C'est dans le cadre de ces bilans individuels que l'application Delta* sera testée. "Cette application enregistre la parole durant une série de tests courts et permet d'évaluer certains des processus essentiels de la mémoire, du langage, de l’attention/concentration mais aussi de l'humeur et de la motivation", explique l'association dans un communiqué.
Dans un deuxième temps, un entretien avec un clinicien de l'équipe est proposé pour compléter et expliquer les résultats. La validation de ces nouvelles procédures innovantes entre directement dans le cadre de la recherche, poursuit-elle.
Le logiciel testé est issu d'un partenariat européen entre l'association IA, l'Inria Sophia Antipolis, de l'université d'Edimbourg du centre de recherche allemand sur l'intelligence artificielle DFKI et de la start-up Ki Element d'EIT Digital.
Cette dernière assurera la commercialisation du logiciel. Il s'agit d'une application développée pour iPad* afin de réaliser des tests psychométriques qui reposent sur le langage et proposer un outil d'aide au diagnostic aux professionnels de la psychiatrie, de la neuropsychologie et des pathologies du langage, indique EIT Digital dans un communiqué.
EIT Digital Element

Le logiciel permet d'enregistrer les données vocales et de les synchroniser avec le système d'information de l'établissement du professionnel de santé. Il transcrit automatiquement les réponses des tests cognitifs de la parole pour que le clinicien puisse se concentrer sur son travail avec le patient, indique l'organisation.
Delta utilise l'intelligence artificielle et la linguistique informatique pour extraire et analyser les résultats scientifiques pertinents des réponses des patients. Les données peuvent être présentées sous différentes formes pour permettre au clinicien de visualiser de manière claire certains paramètres ainsi que les valeurs limites de la population afin d'améliorer la démarche diagnostique.
EIT Digital Element
Le logiciel permet également de collecter l'ensemble des données pour les patients vus dans le même centre.
Delta* est encore en cours de test chez Apple, avec une version en français et en anglais. Le produit doit être prêt pour la fin de l'année pour une commercialisation début 2018, d'abord en France, puis en Allemagne fin 2018, précise-t-on chez EIT Digital Element, interrogé par APMnews.
Delta* s'adresse aux professionnels de santé à un prix encore non déterminé. L'organisation européenne indique qu'elle travaille également sur le marquage CE de leur produit comme dispositif médical, ajoute-t-on.

Un concept validé scientifiquement

Le Pr Philippe Robert, directeur du Cobtek et CMRR, rappelle que ce produit s'appuie sur des données scientifiques qui montrent que les démences affectent le langage et que les troubles du langage sont des facteurs prédictifs de progression de la maladie. "C'est un concept validé scientifiquement et il existe déjà un tel logiciel d'analyse du langage aux Etats-Unis", précise-t-il auprès d'APMnews.
"L'intérêt de cet outil est qu'il est non invasif, non douloureux, qu'il fait participer le patient, mesure de manière fine l'expression verbale, qui fait intervenir des fonctions exécutives, et permet une analyse automatique des données", explique le Pr Robert.
"Le logiciel offre un complément d'information et ne va donc pas remplacer le médecin, mais apparaît comme un outil utile en particulier pour le repérage des troubles cognitifs par le généraliste."
A terme, le Pr Robert estime qu'il est possible de développer une version pour un repérage par les familles.
ld/ab/APMnews

[LD0OWMPEM]

Testez APM NEWS et profitez de l'intégralité de nos dépêches

30 à 50 dépêches par jours sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

A lire aussi