dépêche

 - 

Elections sénatoriales: le rapporteur général Jean-Marie Vanlerenberghe réélu

PARIS, 25 septembre 2017 (APMnews) - Le rapporteur général des lois de financement de la sécurité sociale (LFSS), Jean-Marie Vanlerenberghe (UDI-UC, Pas-de-Calais), a été réélu dimanche lors des élections sénatoriales.
Au terme de ces élections partielles, qui concernaient 171 des 348 sièges de sénateurs, la droite compte environ 150 sièges contre 142 dans l'assemblée sortante, tandis que les centristes gagnent une douzaine de sièges. Cela devrait leur assurer la majorité absolue dans la chambre haute, qui est de 175 sièges.
Le Parti socialiste (PS) limite les dégâts avec environ 70 sièges, contre 86 dans l'assemblée sortante, ce qui lui assure la place de deuxième groupe parlementaire.
Le jeune groupe La République en marche (LREM), constitué au Sénat dans le courant de l'été et qui atteignait 29 membres la veille du scrutin, n'en compte plus que 23, au lieu de la quarantaine espérée. Le parti a pour objectif de nouer des alliances chez les socialistes, les radicaux et les républicains pour faire voter des réformes gouvernementales, et d'assurer au chef de l'Etat une majorité des trois cinquièmes au Parlement, nécessaire pour les textes modifiant la Constitution.

Le président de la Mecss réélu

Sur les 55 membres de la commission des affaires sociales, 14 sénateurs sortants se représentaient. Neuf ont été réélus et cinq ont été battus.
Le rapporteur général, Jean-Marie Vanlerenberghe, a été réélu dans une liste "Le Pas-de-Calais en marche !", soutenue par la majorité présidentielle.
Ont également été réélus Jean-Noël Cardoux (LR, Loiret), président de la mission d'évaluation et de contrôle de la sécurité sociale (Mecss), Laurence Cohen (communiste, Val-de-Marne), vice-présidente de la commission, et les secrétaires de la commission Elisabeth Doineau (UDI-UC, Mayenne) et René-Paul Savary (LR, Marne).
Les sénateurs Olivier Cigolotti (UDI-UC, Haute-Loire), Catherine Deroche (LR, Maine-et-Loire), Catherine Procaccia (LR, Val-de-Marne) et Dominique Watrin (communiste, Pas-de-Calais) ont aussi conservé leur siège.
En revanche, plusieurs autres figures de la commission ont été battues, dont sa vice-présidente Catherine Génisson (PS, Pas-de-Calais), Isabelle Debré (LR, Hauts-de-Seine), Anne Emery-Dumas (LREM, Nièvre), Georges Labazée (PS, Pyrénées-Atlantiques) et Hermeline Malherbe (RDSE, Pyrénées-Orientales).
D'autres figures notables impliquées dans le champ de la santé ont été réélues, comme Laurence Rossignol (PS, Oise), ancienne secrétaire d'Etat à la famille, aux personnes âgées et à l'autonomie, puis ministre des familles, de l'enfance et des droits des femmes.
Philippe Bas (LR, Manche), actuel président de la commission des lois et ancien ministre délégué en charge de la sécurité sociale, des personnes âgées, des personnes handicapées et de la famille (juin 2005-mars 2007) et ancien ministre de la santé et des solidarités (mars-mai 2007), a également été réélu.
C'est aussi le cas pour Valérie Létard (UDI, Nord), ancienne secrétaire d'Etat à la solidarité, présidente de Valenciennes métropole, et actuelle vice-présidente de la région Hauts-de-France pour les solidarités avec les territoires, le contrat de plan Etat-Région, les fonds structurels européens et l'aménagement du territoire.
Par ailleurs, Bernard Jomier (ex-EELV), adjoint à la maire de Paris en charge de la santé, du handicap et des relations avec l'Assistance publique-Hôpitaux de Paris (AP-HP) a été élu dimanche à Paris sur sa propre liste intitulée "Nouveaux Souffles: progressistes, écologistes, européens, démocrates".
L'ancien rapporteur général de la commission des affaires sociales, Alain Vasselle (LR, Oise), n'a pas été réélu. Sénateur de 2001 à 2011 très impliqué dans les problématiques du secteur de la santé, il avait retrouvé son siège en janvier 2015, avant de rejoindre la commission des lois.
Francis Delattre (LR, Val-d'Oise), actuel rapporteur de la commission des finances pour les crédits de la mission santé du projet de loi de finances (PLF), ne se représentait pas.
L'actuel président du Sénat, Gérard Larcher a été réélu. Il est favori pour sa succession à la tête de la chambre haute, lors de l'élection programmée lundi 2 octobre.
vg/rtrs/vl/APMnews

[VG9OWTPNX]

Testez APM NEWS et profitez de l'intégralité de nos dépêches

30 à 50 dépêches par jours sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

A lire aussi