dépêche

 - 

Le traitement préventif de la tuberculose chez les patients VIH+ diminue la mortalité, dans les pays du Sud

LONDRES, 10 octobre 2017 (APMnews) - Un traitement préventif de la tuberculose par isoniazide chez les personnes infectées par le VIH dans les pays du Sud a diminué la mortalité de plus d'un tiers, montre le suivi à long terme de l'étude TEMPRANO publié par le Lancet Global Health mardi.
Cette étude conduite en Côte-d'Ivoire, financée par l'Agence nationale de recherche sur le sida et les hépatites virales (ANRS), avait déjà donné lieu à une publication. A 30 mois, chez des personnes VIH+, d'une part débuter tôt le traitement antirétroviral diminuait le risque de décès, sida et autre morbidité sévère, d'autre part un traitement prophylactique par isoniazide durant 6 mois diminuait également ce risque de complication de 35% (cf dépêche du 26/02/2015 à 09:09).
Anani Badje de l'Inserm à Bordeaux et ses collègues publient des résultats de suivi à 4,9 ans, uniquement sur la prophylaxie antituberculeuse. Ce plus long suivi permet d'avoir des résultats de mortalité.
Il y a eu 34 décès dans le groupe randomisé pour recevoir la prophylaxie antituberculeuse et 52 dans le groupe contrôle.
La probabilité de décès à 6 ans diminuait de 6,9% dans le groupe contrôle à 4,1% dans le groupe ayant reçu la prophylaxie.
Ainsi, les 6 mois d'isoniazide préventif diminuaient le risque de décès de 37%, et ce bénéfice était indépendant du fait que les patients aient ou non parallèlement débuté tôt le traitement antirétroviral.
"Nous disposons maintenant d’éléments irréfutables en faveur de la chimioprophylaxie antituberculeuse pour les personnes infectées par le VIH dans les pays du Sud à l’ère des antirétroviraux, même quand ceux-ci sont initiés très précocement", commente le directeur de l'ANRS François Dabis dans un communiqué. Les recommandations de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), qui avaient déjà pris en compte les premiers résultats de TEMPRANO, "doivent plus que jamais être appliquées".
(The Lancet Global Health, publication en ligne du 10 octobre)
fb/ab/APMnews

[FB6OXKCGW]

Testez APM NEWS et profitez de l'intégralité de nos dépêches

30 à 50 dépêches par jours sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

A lire aussi