dépêche

 - 

Néphropathie diabétique: nouvelles données sur la bardoxolone

LA NOUVELLE ORLEANS, 6 novembre 2017 (APMnews) - La bardoxolone, molécule dont l'évaluation dans la néphropathie diabétique avait été arrêtée en raison d'une complication, devrait à nouveau être évaluée en phase III, une étude de phase II sur une population sélectionnée suggérant une efficacité ainsi que la sécurité d'emploi.
L'étude japonaise TSUBAKI a été présentée samedi à la Kidney Week à la Nouvelle Orléans, lors de la session "High-impact clinical trials".
La bardoxolone est un activateur de Nrf2, une protéine régulant le processus anti-oxydant des cellules et les enzymes de détoxification, tout en supprimant les voies d'activation de l'inflammation.
Dans l'étude de phase III BEACON chez environ 2.000 patients atteints d'un diabète de type 2 présentant une maladie rénale, un risque de surcharge liquidienne avait été mis en évidence et l'essai avait dû être arrêté par Abbott (cf dépêche du 18/10/2012 à 17:07).
Kyowa Hakko Kirin a repris cette molécule et a lancé l'étude TSUBAKI en sélectionnant des patients sans facteur de risque de surcharge liquidienne (sans insuffisance cardiaque et avec un taux de BNP inférieur à 200 pg/ml).
Ils ont randomisé au total 120 patients, avec un diabète de type 2 et une maladie rénale de stade G3 ou G4. L'analyse d'efficacité présentée ne concerne à ce stade que 40 patients dont la maladie était au stade G3.
Dans ce groupe, le débit de filtration glomérulaire a été amélioré de 6,6 ml/min/1,73 m2 par la bardoxolone méthyl par rapport au placebo.
Concernant la sécurité, sur l'ensemble des patients inclus, aucun signe ou symptôme de surcharge liquidienne n'a été observé.
Dans un communiqué, le laboratoire japonais annonce qu'une étude de phase III devrait être lancée début 2018.
fb/eh/APMnews

[FB3OYZUR4]

Testez APM NEWS et profitez de l'intégralité de nos dépêches

30 à 50 dépêches par jours sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

A lire aussi