dépêche

 - 

Le ramucirumab a amélioré la survie sans progression dans le cancer gastrique en 1ère ligne en phase III

INDIANAPOLIS, 11 décembre 2017 (APMnews) - L'anti-angiogénique ramucirumab (Cyramza*, Lilly) administré en première ligne a amélioré la survie sans progression, mais pas la survie globale, de patients atteints de cancer gastrique métastatique ou de la jonction gastro-oesophagienne dans un essai de phase III, a annoncé lundi le laboratoire américain.
Lilly ne détaille pas les résultats de cet essai dénommé RAINFALL et indique qu'ils ont été soumis pour présentation à un congrès.
Le ramucirumab est un anticorps anti-VEGFR2. L'essai de phase III, conduit auprès de 645 patients, a évalué le ramucirumab associé avec la cisplatine et la capecitabine en traitement de première ligne.
Le ramucirumab a atteint le critère d'évaluation principal, la survie sans progression, mais n'a pas amélioré la survie globale, qui était un critère secondaire d'évaluation.
Cyramza* est homologué dans le cancer gastrique avancé en deuxième ligne, en association avec le paclitaxel, rappelle-t-on (cf dépêche du 22/12/2014 à 12:04).
vib/vl/APMnews

[VIB1P0SJ7R]

Testez APM NEWS et profitez de l'intégralité de nos dépêches

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

A lire aussi