dépêche

 - 

Sanofi va souffler Ablynx à Novo Nordisk

PARIS, GAND (Belgique), 29 janvier 2018 (APMnews) - Sanofi va racheter la société belge spécialisée en hématologie Ablynx pour 3,9 milliards d'euros, ont annoncé lundi les deux entreprises dans un communiqué commun.
Novo Nordisk avait annoncé le 8 janvier qu'il proposait jusqu'à 2,6 milliards d'euros pour acquérir la société belge dans une offre comprenant, pour une action Ablynx, 28 euros en numéraire et un certificat de valeur conditionnelle (CVR) pouvant aller jusqu'à 2,50 euros, rappelle-t-on (cf dépêche du 08/01/2018 à 10:35).
Ablynx avait rejeté le même jour l'offre du groupe danois, la jugeant sous-estimée (cf dépêche du 08/01/2018 à 15:36).
Sanofi propose 45 euros en numéraire par action, ce qui valorise l'ensemble à 3,9 milliards d'euros. Cela représente une prime de 113% par rapport au dernier cours de clôture d'Ablynx avant l'annonce de l'offre de Novo Nordisk. La prime atteint 21% par rapport au cours de clôture d'Ablynx vendredi à la Bourse de Bruxelles.
L'offre devrait être lancée au début du deuxième trimestre. Son succès est soumis à plusieurs conditions dont l'apport d'au moins 75% des actions circulantes d'Ablynx. L'opération devrait être bouclée d'ici fin juin.
Les conseils d'administration des deux entreprises ont approuvé l'acquisition à l'unanimité.
Sanofi estime que la transaction devrait avoir un effet neutre sur son bénéfice par action hors éléments exceptionnels "après prise en compte des dépenses de R&D" en 2018 et 2019. "L'acquisition d'Ablynx devrait être fortement créatrice de valeur sur le long terme pour les actionnaires de Sanofi, notamment le renforcement de son portefeuille et de ses capacités de recherche", ajoute le groupe.
L'actif le plus avancé de la société belge est le composé caplacizumab, qui a obtenu des résultats favorables en phase III dans le purpura thrombotique thrombocytopénique, selon des données présentées début octobre 2017 (cf dépêche du 03/10/2017 à 12:08). Une demande d'autorisation de mise sur le marché (AMM) a été déposée dans l'Union européenne. Les Etats-Unis devraient suivre dans le courant du premier semestre.
Il compte également le vobarilizumab (avec AbbVie), en phase II dans le lupus érythémateux systémique et le composé ALX-0171, évalué depuis début 2017 en phase IIb dans le traitement des infections dues au virus respiratoire syncytial (VRS). Sanofi estime que le programme sur l'ALX-0171 est "tout à fait complémentaire avec les programmes de recherche de Sanofi Pasteur", sa filiale spécialisée dans les vaccins, dans le domaine du VRS.
Au total, Ablynx, société créée en 2001 qui a développé la plateforme technologique des Nanobodies*, revendique un pipeline comptant plus de 45 "candidats-médicaments" en hématologie, inflammation, immuno-oncologie et pneumologie, dont 8 sont en développement clinique.
Ablynx et Genzyme (groupe Sanofi) ont signé plusieurs accords de R&D de taille initiale modeste depuis 2015, rappelle-t-on (cf dépêche du 18/05/2015 à 19:37 et dépêche du 20/07/2017 à 18:47).
L'accord avec Sanofi intervient alors que le groupe français a annoncé le 22 janvier qu'il allait acquérir la société américaine spécialisée dans le traitement de l'hémophilie Bioverativ pour 11,6 milliards de dollars, note-t-on (cf dépêche du 22/01/2018 à 09:08).
Cité dans le communiqué, le directeur général de Sanofi, Olivier Brandicourt, souligne que l'acquisition d'Ablynx permet d'enrichir la plateforme du groupe consacrée aux maladies hématologiques rares et signale qu'elle "s'inscrit dans la continuité d'une collaboration réussie".
"Nous sommes aussi heureux de pouvoir conforter notre ancrage en Belgique, où nous avons investi de manière significative au cours de ces dernières années dans notre unité de production de pointe de Geel. Nous entendons maintenir et conforter le centre de recherche d'Ablynx à Gand", ajoute-t-il.
Le groupe français fait en outre part de son intention d'"accélérer le développement et maximiser le potentiel commercial des programmes de développement actuels et futurs d'Ablynx".
Lundi en début de séance à la Bourse de Paris, l'action Sanofi cédait 0,2% à 73,36 euros. La cotation d'Ablynx était suspendue.
eh/sl/APMnews

[EH6P3B4YJ]

Testez APM NEWS et profitez de l'intégralité de nos dépêches

30 à 50 dépêches par jours sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

A lire aussi