dépêche

 - 

Hypothermie thérapeutique après arrêt cardiaque: l'antibioprophylaxie courte réduit les pneumonies sous ventilation assistée

PARIS, 29 janvier 2018 (APMnews) - Une antibioprophylaxie de courte durée avec amoxicilline-acide clavulanique réduit l'incidence des pneumopathies infectieuses sous ventilation assistée précoces chez les patients mis en hypothermie thérapeutique légère après un arrêt cardiaque, selon une étude randomisée française présentée la semaine dernière au congrès de la Société de réanimation de langue française (SRLF) à Paris.
L'hypothermie thérapeutique légère est recommandée dans la prise en charge des arrêts cardiaques avec rythme choquable, mais cela peut favoriser la survenue de complications infectieuses, en particulier de pneumopathie infectieuse sous ventilation assistée, rappellent Thomas Daix du CHU de Limoges et ses collègues, dans le résumé de leur communication. Des études rétrospectives ont suggéré un bénéfice d'une antibioprophylaxie courte, mais celle-ci n'est pas recommandée de façon systématique dans ce contexte, soulignent-ils.
Ils ont randomisé 198 patients en hypothermie thérapeutique légère après un arrêt cardiaque, entre une injection intraveineuse d'amoxicilline-acide clavulanique (1 g/200 mg) et un placebo 3 fois par jour pendant 2 jours.
Au total, 51 pneumopathies infectieuses sous ventilation assistée précoces (apparues dans les 7 jours) sont survenues, avec une incidence de 19,2% dans le groupe traité contre 33,0% dans le groupe placebo, soit un risque relatif significativement réduit de 45% avec l'antibioprophylaxie.
L'incidence des pneumopathies infectieuses sous ventilation assistée tardives n'a en revanche pas été affectée par l'antibioprophylaxie (4 cas contre 5), ni la mortalité à 28 jours (41,4% contre 37,5%).
Aucun effet indésirable lié au traitement étudié n'a été relevé, soulignent les auteurs.
"Une antibioprophylaxie courte avec amoxicilline-acide clavulanique diminue significativement l'incidence des pneumopathies infectieuses sous ventilation assistée précoces chez les patients sous hypothermie thérapeutique légère après un arrêt cardiaque avec un rythme choquable", concluent les auteurs.
cd/ab/APMnews

[CD3P3BBOU]

Testez APM NEWS et profitez de l'intégralité de nos dépêches

30 à 50 dépêches par jours sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

A lire aussi