dépêche

 - 

Etablissements de santé: 4 fédérations menacent de boycotter les travaux sur la SNS en cas de baisse tarifaire

PARIS, 12 février 2018 (APMnews) - Quatre grandes fédérations d'établissements de santé, publics et privés, menacent de boycotter les travaux sur la stratégie nationale de santé (SNS) en cas de nouvelle baisse tarifaire, dans une lettre adressée à Agnès Buzyn.
Dans une lettre commune, adressée le 1er février et dont APMnews a eu copie, la Fédération hospitalière de France (FHF), la Fédération des établissements hospitaliers et d’aide à la personne privés non lucratifs (Fehap), la Fédération de l'hospitalisation privée (FHP) et Unicancer alertent la ministre des solidarités et de la santé sur "la situation financière" des établissements qu'elles représentent et sur "les tensions internes" qu'elles indiquent percevoir.
"Les mesures de diminutions tarifaires successives dépassent désormais les capacités d’adaptation de nos structures de soins, qui ont pourtant su, ces dernières années, dégager des marges de manoeuvre permettant de limiter l’évolution des dépenses de santé", expliquent-elles.
Elles précisent que les aides ponctuelles à certains établissements en difficulté "ne constituent pas une solution durable". Elles ajoutent que la "fermeture d’établissements [...] n’est plus une hypothèse d’école".
Tout en apportant leur "soutien" à la ministre pour "transformer [le] système de santé", elles l'appellent à donner les "moyens" aux établissements pour qu'ils continuent de "soigner".
"Les hôpitaux publics, les hôpitaux et cliniques privés de tous statuts ne peuvent pas raisonnablement supporter une nouvelle baisse tarifaire", insistent-elles. "L’importance politique du sujet est telle que nous vous alertons", ajoutent-elles.
"Il paraît difficilement envisageable de participer aux travaux de la stratégie nationale de santé si la prise en compte de notre travail quotidien est teintée d’une forme de mépris implicite. Sans la considération indispensable de nos missions, nous nous verrons contraints de suspendre notre participation à ceux-ci", préviennent les quatre fédérations.
Les fédérations ont adressé des signaux d'alerte au gouvernement à plusieurs reprises au cours des dernières semaines, notamment lors de leurs voeux ou de conférences de presse, note-t-on (cf dépêche du 18/12/2017 à 11:45, dépêche du 25/01/2018 à 16:23, dépêche du 11/01/2018 à 14:37, dépêche du 17/01/2018 à 14:17 et dépêche du 30/01/2018 à 18:38).
Le premier ministre, Edouard Philippe, doit annoncer mardi un plan de "transformation du système de santé" (incluant la recherche et la formation) à l'occasion d'un déplacement à l'hôpital d'Eaubonne (Val-d'Oise), en compagnie d'Agnès Buzyn (cf dépêche du 09/02/2018 à 12:03).
Les responsables des 4 fédérations d'établissements de santé, signataires de la lettre, seront présents, dont Frédéric Valletoux pour la FHF et Antoine Dubout pour la Fehap, ont indiqué ces 2 fédérations à APMnews.
Les syndicats de personnels, de directeurs et de médecins ont également été conviés, a-t-on appris auprès du Syncass-CFDT, du président du Syndicat des managers publics de santé (SMPS), Jérémie Sécher, ou encore de l'Intersyndicat national des praticiens hospitaliers (INPH).
"Fortes attentes des établissements, directeurs, médecins, cadres et équipes pour retrouver le sens de leurs missions... la pression budgétaire ne peut plus primer sur la réponse à donner aux besoins de santé", a affirmé la secrétaire générale du Syncass-CFDT Anne Meunier sur Twitter.
san/eh/APMnews

[SAN6P3ZS1X]

Testez APM NEWS et profitez de l'intégralité de nos dépêches

30 à 50 dépêches par jours sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

A lire aussi