dépêche

 - 

Croissance de 3,1% des dépenses du régime général d'assurance maladie à fin janvier

PARIS, 19 février 2018 (APMnews) - Les dépenses sur 12 mois du régime général d'assurance maladie ont progressé de 3,1% à fin janvier (taux corrigé des jours ouvrés -CJO), a annoncé vendredi la Caisse nationale de l'assurance maladie (Cnam) dans un communiqué.
En données brutes, l'évolution enregistrée atteint 2,4%.
Pour le seul mois de janvier, les dépenses du régime général ont progressé de 2,8% par rapport à 2017.
En année mobile, les dépenses de soins de ville ont augmenté de 3,6%, soit 0,4 point de plus qu'à fin décembre 2017.
Les remboursements des soins des médecins généralistes ont progressé de 3,7% en rythme annuel, contre 3,8% pour les soins de spécialistes.
La progression est de 2,1% pour les soins dentaires, 4,7% pour les soins infirmiers et 3,6% pour les soins de masso-kinésithérapie.
Parallèlement, les dépenses d'indemnités journalières (IJ) ont augmenté de 5,2% en année mobile (+0,6 point par rapport à décembre 2017).
Après avoir décéléré pendant l'année 2017, les dépenses de transport marquent un palier et se maintiennent à 4,6% (4,5% fin décembre 2017).
Les dépenses de médicaments ont augmenté de 2%, dont 1,1% pour ceux délivrés en ville.
La rétrocession hospitalière demeure dynamique, avec une progression de 7,4% sur 12 mois (soit 0,2 point de plus qu'à fin décembre 2017). Toutefois, pour le seul mois de janvier, la Cnam observe un recul de 4,4% sur ce poste.
Les dépenses de dispositifs médicaux ont progressé de 5,3% fin janvier, contre 5,1% fin décembre 2017.
Pour les établissements sanitaires, la dépense a augmenté de 0,9%. Les versements ont crû de 0,7% dans le public et de 1,4% dans le privé. Les remboursements en établissements médico-sociaux ont crû de 10,2%, soit 0,3 point de moins qu'à fin décembre 2017.
vg/eh/APMnews

[VG0P4E2EI]

Testez APM NEWS et profitez de l'intégralité de nos dépêches

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

A lire aussi