dépêche

 - 

Le fonds CVC prend le contrôle de Recordati

MILAN, 2 juillet 2018 (APMnews) - La holding familiale Fimei a annoncé vendredi, dans un communiqué, la cession à un consortium de fonds d'investissement emmené par CVC Capital Partners la cession des 51,8% qu'elle détient dans le capital de Recordati, pour environ 3 milliards d'euros.
La holding précise qu'elle va recevoir quelque 2,3 milliards d'euros en numéraire et 750 millions en obligations subordonnées à long terme.
Le prix payé par le consortium équivaut à 28 euros par action Recordati. Une fois l'acquisition des 51,8% bouclée, le consortium aura l'obligation de lancer une offre publique d'achat (OPA) auprès des actionnaires minoritaires. Elle sera de 28 euros en numéraire. Elle pourra toutefois être moindre dans le cas où les Bourses européennes connaîtraient une sévère correction dans les semaines à venir (recul de plus de 20% du MBI, l'indice de la Bourse de Milan).
L'action Recordati a terminé la séance de vendredi à la Bourse de Milan à 34,06 euros, note-t-on. Lundi à l'ouverture, le titre chutait de 17% à 28,24 euros. Il perd près d'un quart de sa valeur depuis le début de l'année.
La finalisation de l'acquisition de la participation de Fimei est seulement soumise au feu vert des autorités de la concurrence. Elle devrait avoir lieu au dernier trimestre.
CVC Partners a demandé au directeur général du groupe, Andrea Recordati, et à son équipe de direction de rester en fonction.
Cité dans le communiqué de Fimei, Andrea Recordati se félicite d'avoir trouvé un actionnaire qui va "continuer à construire et développer" le laboratoire pharmaceutique.
"Dans le processus de recherche du meilleur partenaire pour faire avancer Recordati, il était important de trouver un candidat qui permettrait à Recordati de rester indépendant, avec une continuité pour la direction et les salariés, et d'accélérer sa stratégie de croissance en tant que participant leader à la consolidation de l'industrie pharmaceutique", poursuit-il.
Il ajoute qu'il a personnellement réinvesti dans le capital du groupe aux côtés des nouveaux investisseurs.
Reuters avait rapporté mi-mai que Recordati et CVC négociaient mais que les discussions avaient été suspendues en raison de l'incertitude politique en Italie, rappelle-t-on (cf dépêche du 16/05/2018 à 18:58).
eh/nc/APMnews

[EH1PB891X]

Testez APM NEWS et profitez de l'intégralité de nos dépêches

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

A lire aussi