dépêche

 - 

USA: Pfizer reprendra ses augmentations de prix en janvier 2019

NEW YORK, 19 novembre 2018 (APMnews) - Pfizer a fait savoir vendredi dans un communiqué qu'il prévoyait de procéder à des augmentations de prix pour 41 de ses médicaments en janvier 2019 aux Etats-Unis, après avoir renoncé à des hausses en juillet pour répondre à une demande de Donald Trump.
Le président des Etats-Unis, qui a fait de la baisse des prix des médicaments une de ses promesses de campagne, avait critiqué les hausses de prix annoncées par Pfizer et d'autres laboratoires pharmaceutiques.
"Pfizer et les autres devraient avoir honte d'avoir augmenté les prix de leurs médicaments sans aucune raison. Ils profitent tout simplement des pauvres et de ceux qui ne peuvent pas se défendre, tout en acceptant des prix très avantageux pour d'autres produits en Europe et ailleurs", avait écrit Donald Trump le 9 juillet dans un tweet.
Le 11 juillet, le groupe américain avait indiqué qu'il avait décidé de reporter les hausses de prix entrées en vigueur au 1er juillet pour une centaine de ses médicaments (cf dépêche du 11/07/2018 à 10:48). Il a été suivi par plusieurs de ses concurrents.
Donald Trump a plusieurs fois promis des mesures destinées à faire baisser les prix des médicaments, sans que cela soit suivi d'effets. La principale annonce, fin octobre, a porté sur une indexation des prix de certains produits pris en charge par le programme d'assurance maladie Medicare sur les tarifs plus bas pratiqués dans d'autres pays, un projet susceptible de s'étendre sur plusieurs années (cf dépêche du 26/10/2018 à 15:40).
Pfizer va augmenter le prix catalogue d'environ 10% de ses médicaments (non communiqués) à compter du 15 janvier 2019. Les hausses seront dans la majorité des cas de 5%. Pour 3 produits, elles seront de 3% et pour un de 9%.
Le laboratoire pharmaceutique explique que ces hausses ne devraient pas avoir pour effet d'augmenter son chiffre d'affaires aux Etats-Unis car il anticipe que les remises qu'il accorde aux assureurs privés et aux gestionnaires de feuilles de soins (PBR) vont les compenser.
Cité dans le communiqué, le PDG de Pfizer, Ian Read, estime que le meilleur moyen de rendre les prix des médicaments plus abordables serait de faire en sorte que les remises bénéficient in fine aux consommateurs (et pas aux intermédiaires).
Le reste de l'industrie pharmaceutique n'a pour l'instant par fait connaître ses intentions concernant les prix des médicaments aux Etats-Unis.
rtrs/eh/ab/APMnews

[EH4PIFMU2]

Testez APM NEWS et profitez de l'intégralité de nos dépêches

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

A lire aussi