dépêche

 - 

L'apport de vitamine C chez la femme enceinte fumeuse bénéfique pour la santé pulmonaire de l'enfant

WASHINGTON, 26 décembre 2018 (APMnews) - Une supplémentation en vitamine C chez des femmes enceintes fumeuses semble avoir un effet bénéfique sur la fonction pulmonaire des nourrissons à 3 mois, suggère un essai clinique américain.
Dans une précédente étude, une supplémentation en vitamine C chez des femmes enceintes ne parvenant pas à arrêter de fumer a eu un effet bénéfique sur les tests de la fonction pulmonaire du nouveau-né, rappellent le Dr Cindy McEvoy de l'Oregon Health & Science University à Portland et ses collègues dans l'American Journal of Respiratory and Critical Care Medicine (AJRCCM).
Cette fois, ces chercheurs ont évalué la fonction pulmonaire des enfants à 3 mois en mesurant les débits expiratoires forcés, qui sont habituellement diminués en cas d'exposition in utero à la fumée de tabac.
Dans cette étude multicentrique, 251 femmes enceintes fumeuses (au moins une cigarette par semaine) ont été incluses entre la 13ème et la 23ème semaine de gestation puis ont été randomisées en double aveugle entre une supplémentation de vitamine C orale à 500 mg/j et un placebo.
Les débits expiratoires maximums (DEM) ont été évalués par la technique de compression thoracique rapide lorsque les nourrissons ont atteint leurs 3 mois.
Bien que le critère principal n'ait pas été atteint, les résultats étaient significativement meilleurs sur le plan statistique pour les autres mesures chez les enfants dont la mère a reçu une supplémentation en vitamine C.
Le débit maximal à 75% de la capacité vitale forcée (DEM75) étaient de 200,7 mL/s, contre 188,7 mL/s dans le groupe placebo, une différence qui n'était pas significative. Mais le DEM50 et le DEM25-75 étaient significativement plus élevés chez les enfants dont la mère a reçu la vitamine C, de respectivement 436,7 et 387,4 mL/s, contre 408,5 et 365 mL/s dans le groupe placebo.
Ces résultats complètent ceux de la précédente étude sur les bénéfiques potentiels d'une supplémentation en vitamine C pour les femmes enceintes qui ne parviennent pas à arrêter de fumer, concluent les chercheurs.
Il s'agit d'une intervention simple, sûre et peu coûteuse, qui pourrait améliorer la santé pulmonaire des enfants exposés in utero à la fumée de cigarette, ajoutent-ils.
(AJRCCM, édition en ligne du 7 décembre)
ld/gb/APMnews

[LD9PKCJWL]

Testez APM NEWS et profitez de l'intégralité de nos dépêches

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

A lire aussi