dépêche

 - 

Accès aux soins: les associations d'élus territoriaux s'associent au voeu de la FHF

PARIS, 11 février 2019 (APMnews) - L'Association des maires de France (AMF), l'Assemblée des départements de France (ADF) et Régions de France ont annoncé dimanche s'associer au voeu formulé par la Fédération hospitalière de France (FHF) sur "les principes et valeurs qui doivent guider les évolutions du système de santé".
Ce voeu a été adopté par le conseil d'administration de la FHF en janvier.
Il demande que la réforme du système de santé prenne en considération 8 enjeux, notamment "la garantie d’une offre de santé de proximité [en particulier en zone périurbaine et rurale] adaptée aux territoires", "la mise en oeuvre d’une réelle prise en compte des spécificités de chaque territoire dans l’organisation des soins" et "la fin de toute décision arbitraire, sans concertation avec les élus locaux, visant à fermer des services publics hospitaliers pour des motifs économiques et non de sécurité ou de qualité de soins" (cf dépêche du 24/01/2019 à 13:29).
Dans une tribune publiée dans le Journal du dimanche (JDD), trois jours avant la présentation du projet de loi d'organisation et de transformation du système de santé en conseil des ministres, l'AMF, l'ADF, Régions de France et la FHF expliquent qu'elles proposent à l'ensemble des collectivités et établissements publics de santé et médico-sociaux que ce voeu soit débattu et adopté dans leurs instances délibératives puis transmis au gouvernement.
Elles estiment que "les premières pistes connues de la loi qui sera présentée mercredi ne répondent que partiellement à la réforme annoncée par le président".
Elles "demandent que des mesures ambitieuses soient prises pour affirmer une lutte volontariste contre les 'déserts médicaux', une démarche en faveur d'une médecine de proximité pour la garantie d'accès à des soins de qualité pour tous et permettant de répondre aux enjeux d'attractivité médicale et paramédicale".
Les représentants des collectivités territoriales et des hôpitaux publics affirment qu'ils mesurent "tous les jours les inquiétudes de [leurs] concitoyens en matière de santé" et assurent constater des cas de renoncement aux soins "soit pour des raisons économiques, soit pour des difficultés d'accès à une offre de soins".
"C'est d'ailleurs un des messages envoyés par nombre de Français, ces dernières semaines, dans le cadre du grand débat, témoignant d'un profond sentiment de relégation et d'inégalité", ajoutent-ils.

Soutien de Claude Evin à "Ma santé 2022"

Dans une autre tribune, publiée également dimanche dans le JDD, l'ancien ministre de la santé et ex-directeur général de l'agence régionale de santé (ARS) Ile-de-France Claude Evin appelle à l'organisation d'un "maillage territorial d'accès aux soins", associant "tous les acteurs de santé: professionnels libéraux, hôpitaux de proximité, Ehpad, hôpitaux de référence, en y intégrant les transports et les équipements de télémédecine".
Il observe que le projet "Ma santé 2022", présenté en septembre 2018, "affirme cet objectif et prévoit des outils pour sa réalisation" et que le projet de loi présenté mercredi en conseil des ministres "favorisera l'élaboration de projets territoriaux de santé qui devraient réunir tous les acteurs afin qu'ils définissent l'organisation de la prise en charge la mieux adaptée aux besoins de chaque territoire".

Déplacement d'Edouard Philippe et Agnès Buzyn

Le premier ministre Edouard Philippe et la ministre des solidarités et de la santé, Agnès Buzyn, doivent se rendre lundi matin dans une maison de santé pluridisciplinaire universitaire, située en Indre-et-Loire "afin d’illustrer les principales mesures sur l’organisation des soins de proximité", a indiqué Matignon dans un communiqué vendredi.
Il s'agit de la maison de santé du Véron à Avoine, inscrite dans une communauté professionnelle territoriale de santé (CPTS), qui "a mis en place des organisations innovantes permettant notamment de proposer un accès à des consultations non programmées en journée", précise le communiqué.
san/nc/APMnews

[SAN7PMR5H7]

Testez APM NEWS et profitez de l'intégralité de nos dépêches

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

A lire aussi