dépêche

 - 

Diabète de type 2: inutile d’augmenter l’insuline glargine au-delà de 0,5 UI/kg/j

WASHINGTON, 18 février 2019 (APMnews) - En cas d’équilibre glycémique insuffisant sous insuline basale, augmenter l’insuline glargine (Lantus*, Sanofi) au-dessus de 0,5 UI/kg/j est sans effet, selon une étude parue dans Diabetes, Obesity and Metabolism.
Guillermo Umpierrez, de l’Emory University School of Medicine d’Atlanta (Georgie) et ses collègues ont réalisé l’analyse post-hoc de différents essais de plus de 6 mois menés chez des diabétiques de type 2 pour analyser l’impact de la dose d’insuline sur l’équilibre glycémique.
Le lien observé entre la dose d’insuline basale et le contrôle glycémique n’était pas linéaire : des doses plus élevées d’insuline conduisent à de plus faibles réduction de la glycémie à jeun et du taux d’hémoglobine glyquée (HbA1c).
Au-delà de 0,3 UI/kg/j l’amélioration glycémique baisse avec un plateau à 0,5 UI/kg/ml. Au-delà de cette dose, la prise de poids est plus importante mais sans hausse du risque d’hypoglycémie par rapport à des doses inférieures à 0,5 UI/kg/j.
"Nos résultats suggèrent d'envisager une révision des recommandations pour commencer à intensifier le traitement avec d’autres médicaments couvrant les hyperglycémies postprandiales lorsque le taux d’HbA1c reste supérieur à la cible et que la dose d'insuline commence à approcher les 0,5 UI/kg/j", concluent les auteurs.
Les recommandations de l’ADA et de l’AACE/ACE 2018 adoptent également cette dose maximale de 0,5 UI/kg/j pour les diabétiques de type 2, notent les auteurs, qui soulignent cependant qu’il s’agissait d’une opinion d’experts. Leurs résultats viennent ainsi en renforcer le niveau de preuves.
(Diabetes, Obesity and Metabolism, version en ligne du 5 février 2019)
arg/ab/APMnews

[VIB8PMYKLE]

Testez APM NEWS et profitez de l'intégralité de nos dépêches

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

A lire aussi