dépêche

 - 

L’aspirine, inefficace en prévention secondaire chez des diabétiques sous AINS

WASHINGTON, 24 avril 2019 (APMnews) - L'aspirine semble inefficace en prévention secondaire chez des diabétiques traités par anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS), selon une petite étude japonaise.
Dans un brief report publié par Diabetes Endocrinology & Metabolism, Tetsuro Tsujimoto et Hiroshi Kajio du National Center for Global Health and Medicine (NCGM) à Tokyo rapportent avoir comparé le taux de mortalité de patients traités ou non par aspirine et prenant simultanément ou non des AINS.
Ils ont exploité pour cela les données observationnelles de l'essai ACCORD (Action to Control Cardiovascular Risk in Diabetes) et de la phase de suivi, portant sur 3.600 diabétiques de type 2 atteints de maladies cardiovasculaires.
Au cours d'un suivi moyen de 8,8 ans, 948 patients sont décédés.
Après ajustements, le risque de mortalité toute cause chez les patients non traités par AINS était significativement inférieur (-19%) chez les patients traités par aspirine par rapport à ceux qui n'en prenaient pas.
A l'inverse, le risque chez des patients sous AINS n'était pas significativement différent entre ceux traités par aspirine ou non.
Ces résultats suggèrent qu'il existe une interaction significative entre le traitement par aspirine et AINS, qui atténue le bénéfice de l'aspirine en prévention secondaire chez les patients diabétiques traités par AINS, concluent les chercheurs.
(Diabetes, Endocrinology & Metabolism, édition en ligne du 3 avril)
arg/ld/nc/APMnews

[LD7PQGKRA]

Testez APM NEWS et profitez de l'intégralité de nos dépêches

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

A lire aussi