dépêche

 - 

Des cas d'expulsion de stérilet lors de l'utilisation de coupes menstruelles

WASHINGTON, 29 avril 2019 (APMnews) - Une équipe américaine rapporte dans Contraception 7 cas d'expulsion de dispositif intra-utérin (DIU) survenus lors de l'utilisation d'une coupe menstruelle, qui suggèrent une association potentielle entre les deux.
Parmi ces 7 cas, provenant d'un centre hospitalier universitaire américain, les expulsions ont eu lieu entre 6 semaines et 13 mois après l'insertion du DIU, et les chercheurs ont vérifié que les femmes concernées utilisaient bien une coupe menstruelle au moment de l'expulsion.
Rebecca Seale de l'University of Colorado School of Medicine à Aurora et ses collègues évoquent 2 mécanismes plausibles d'expulsion d'un DIU lors de l'utilisation d'une coupe menstruelle: l'utilisatrice peut involontairement tirer les fils du stérilet lors du retrait de la coupe; lors de la mise en place de la coupe, l'effet de succion et d'aspiration peut déloger le DIU.
Les chercheurs notent que dans 6 des 7 cas, un DIU hormonal était concerné, sans pour autant que l'on puisse tirer de conclusion puisque, dans leur centre, la majorité des patientes utilisent un DIU hormonal.
Ils rappellent en outre que, d'une manière générale, une expulsion de DIU survient chez environ 6% des utilisatrices, et que 31% de celles qui choisissent de porter encore un DIU ensuite feront l'expérience d'une nouvelle expulsion.
Face à ce risque potentiel, les auteurs préconisent d'éduquer les patientes sur le risque et les signes d'alerte d'expulsion du DIU. Ils recommandent en outre, pour celles qui souhaitent malgré tout utiliser une coupe menstruelle alors qu'elles ont un DIU, de leur conseiller de faire couper les fils du stérilet au ras du col utérin, tout en les avertissant que cela augmentera le risque de difficultés au moment du retrait du DIU.
Bien que le risque d'expulsion associé aux coupes menstruelles ne soit qu'hypothétique, cela génère des inquiétudes du fait de l'utilisation de plus en plus répandue de ces coupes, et des symptômes indésirables provoqués par l'expulsion d'un DIU, ainsi que la diminution potentielle de l'efficacité contraceptive de ces dispositifs et le risque de grossesse non désirée, soulignent les auteurs.
(Contraception, publication en ligne du 11 avril)
cd/nc/APMnews

[CD8PQKQN4]

Testez APM NEWS et profitez de l'intégralité de nos dépêches

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

A lire aussi