dépêche

 - 

Plusieurs nouveautés prévues à l'édition 2019 de la Paris Healthcare Week

PARIS, 13 mai 2019 (APMnews) - Plusieurs nouveautés sont annoncées pour l'édition 2019 de la Paris Healthcare Week qui se tiendra du mardi 21 au jeudi 23 mai porte de Versailles mais ne sera pas inaugurée par la ministre de la santé comme traditionnellement, a-t-on appris auprès des organisateurs.
La Paris Healthcare Week, autrement appelée cette année "Salon international santé et innovation de la Fédération hospitalière de France" (FHF), réunira environ 850 exposants répartis, comme pour les dernières éditions, entre quatre salons: HôpitalExpo, GerontHandicapExpo, HIT (tous trois salons de la FHF) et le Salon infirmier qui représente le rendez-vous national unique de la profession infirmière.
Si le président de la FHF, Frédéric Valletoux, devrait prononcer le discours inaugural le mardi matin, il est désormais assuré que la ministre des solidarités et de la santé, Agnès Buzyn, ne pourra faire de même, pour cause de réserve électorale liée au scrutin européen du dimanche 26 mai. Des discussions se poursuivaient toutefois la semaine dernière pour une venue éventuelle du premier ministre Edouard Philippe.
Environ 30.000 visiteurs sont cependant attendus au cours des trois jours, qu'ils soient professionnels de santé, experts ou décideurs, au sein des stands ou pour assister aux 380 conférences et "agoras" qui sont organisées.
Le titre de cette édition 2019 est "créer, innover, transformer: la santé en (r)évolution, professionnels, usagers, partenaires... en mouvement".
"Les salons restent les mêmes que les années précédentes avec l'idée d'apporter une solution globale au monde de la santé, et pas seulement à l'hôpital, face aux évolutions que connaissent les différents secteurs avec 'Ma santé 2022', la loi santé, ou la future loi autonomie-grand âge", expliquent les organisateurs.
Plusieurs nouveautés sont à noter au sein des salons.

Dix villages thématiques dont un nouveau sur les DM

Parmi les 10 "villages" thématiques qui seront présents sur les trois salons de la FHF, figurera pour la première fois le "village du dispositif médical", porté par le Syndicat national de l'industrie des technologies médicales (Snitem). Des conférences se succéderont sur cet espace au cours des trois jours pour évoquer notamment l'évolution du cadre réglementaire européen et les conséquences pour les fabricants et les professionnels de santé, les nouveautés de la loi anti-cadeaux ou encore le "parcours digital" du patient en dialyse.
Comme les années précédentes seront présents un village "sécurité/sûreté" qui rassemblera des entreprises proposant des solutions dans ces domaines, un village "construction/ingénierie" et un village des architectes avec 30 cabinets spécialisés et des programmes de conférences et tables rondes.
Les Entreprises du médicament (Leem) reconduisent pour leur part sa participation pour la seconde année consécutive à un "village" spécifique et interpellera les visiteurs au travers de plusieurs débats intitulés "les Lives du Leem".
A noter aussi le village "start-up" qui rassemblera une trentaine d'entreprises de moins de 3 ans, tandis que le Catel reconduit son village et son showroom.

Des animations spécifiques

Lors de cette nouvelle édition de la Paris Healthcare Week, les organisateurs ont prévu par ailleurs de renouveler des "parcours experts" qui permettront à des groupes de taille réduite de découvrir en 2 ou 3 heures une thématique précise en rencontrant les exposants concernés, en assistant éventuellement à une agora ou en bénéficiant d'un temps d'échange avec les spécialistes concernés.
Outre celles sur la sécurité des systèmes d'information ou la protection des données de santé, des thématiques nouvelles font leur apparition. Elles ont trait à la "maîtrise de la contamination dans les hôpitaux et secteurs opératoires", aux "solutions d'e-santé au service de l'efficience médicale, organisationnelle et économique des soins" et aux "animations et bien-être".
Un parcours pour les élèves de l'Ecole des hautes études en santé publique (EHESP) est également prévu.
Le Salon infirmier proposera pour sa part un programme destiné aux infirmiers libéraux. Un pictogramme particulier identifiera les animations, conférences ou ateliers qui leur sont spécialement destinés.
Parmi les autres nouveautés marquantes de ces trois jours, les organisateurs notent la remise des "HIT innovations trophées" qui récompenseront, dans 4 catégories, les professionnels et les sociétés les plus innovants du secteur de l'IT appliqué à la santé.

L'actualité abordée dans les conférences FHF et les agoras

Les visiteurs pourront assister également aux conférences organisées par la FHF, notamment à celles de la journée "finances", aux ateliers de l'innovation et à celles d'Attractive Med avec notamment un focus sur les étudiants. A noter aussi le lancement par la FHF de son "cercle de réflexion managériale" mardi 21 mai.
Plusieurs dizaines de mini-conférences, organisées plutôt par les exposants, auront lieu également du côté des agoras HIT-IT, HIT-E-santé, manager, patient-résident, construction ingénierie et architecture.
Il est prévu que la direction générale de l'offre de soins (DGOS) participe à quelques agoras, notamment pour aborder la mise en oeuvre de plusieurs des mesures inscrites dans Ma santé 2022.
Le groupe APM International et ses sites spécialisés APMnews, TICsanté, TecHopital et APMjob seront présents sur le stand G26 tandis que Gerontonews, site destiné aux professionnels et dirigeants des Ehpad, sera au stand R12.
san/nc/APMnews

[SAN4PRAIT7]

Testez APM NEWS et profitez de l'intégralité de nos dépêches

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

A lire aussi