dépêche

 - 

L'adalimumab supérieur à l'infliximab dans l'uvéite due à la maladie de Behçet

WASHINGTON, 11 juillet 2019 (APMnews) - L'anticorps anti-TNF adalimumab (Humira*, Abbvie) s'est montré supérieur à l'anti-TNF infliximab en traitement de l'uvéite réfractaire due à la maladie de Behçet, dans une étude publiée par Arthritis & Rheumatology.
L'adalimumab est indiqué dans le traitement des uvéites non infectieuses (cf dépêche du 06/10/2017 à 16:24). Mais dans les études VISUAL qui ont conduit à l'obtention de cette indication, il y avait très peu d'uvéites dues à la maladie de Behçet. Par ailleurs, on a peu de données de comparaison entre l'adalimumab et l'infliximab dans les uvéites.
C'est pourquoi Belén Atienza-Mateo de l'hôpital universitaire de Santander et ses collègues de nombreux établissements espagnols ont conduit une étude pour comparer les deux anti-TNF chez 177 patients souffrant d'uvéite réfractaire (persistant malgré un corticoïde systémique à haute dose et des immunosuppresseurs) due à la maladie de Behçet (pour 316 yeux). L'anti-TNF était choisi par le médecin en accord avec le patient: ce fut l'infliximab pour 103 patients et l'adalimumab pour 74.
Après un an de suivi, l'uvéite s'est améliorée avec les deux médicaments. Mais les résultats étaient meilleurs avec l'adalimumab. Le bénéfice avec ce dernier était supérieur sur l'inflammation antérieure et sur la vitrite, et il apparaissait aussi plus rapidement.
De plus, l'acuité visuelle a été améliorée: 0,81 avec l'adalimumab contre 0,67 avec l'infliximab. L'épaisseur de la macula était légèrement (mais non significativement) diminuée.
Davantage de patients recevant l'adalimumab, en proportion, ont gardé ce traitement: 95,2% comparé à 84,9% avec l'infliximab. Les chercheurs notent toutefois que cela pourrait être dû au mode d'administration: sous-cutané pour l'adalimumab et intraveineux pour l'infliximab.
(Arthritis & Rheumatology, publication en ligne du 25 juin)
fb/nc/APMnews

[FB0PUHEIH]

Testez APM NEWS et profitez de l'intégralité de nos dépêches

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

A lire aussi