dépêche

 - 

Résultats de phase II positifs pour un anticorps dans la gastro-entérite à éosinophiles

REDWOOD CITY (Californie), 5 août 2019 (APMnews) - L'anticorps monoclonal AK002 (Allakos) s'est montré efficace dans la gastro-entérite à éosinophiles dans un essai de phase II, a rapporté Allakos lundi.
L'anticorps monoclonal AK002 est une IgG1 humanisée ciblant la protéine Siglec-8 (Sialic acid-binding Ig-like lectin 8) exprimée par les éosinophiles et les mastocytes.
L'essai de phase II ENIGMA a été conduit auprès de 59 patients atteints de gastrite à éosinophiles et/ou d'une gastro-entérite à éosinophiles active, modérée à sévère et confirmée par biopsie.
Ils étaient randomisés en trois groupes: dose faible, élevée et placebo. Les traitements étaient administrés par perfusion mensuelle pendant 4 mois.
Le principal critère d'évaluation était l'évolution du nombre d'éosinophiles dans les biopsies par rapport à l'inclusion.
Les résultats étaient très significatifs dans les deux groupes AK002 par rapport au placebo.
L'analyse combinée de ces deux groupes montrent une réduction de 95% du nombre d'éosinophiles avec l'AK002, versus une augmentation de 10% dans le groupe placebo.
Le taux de réponse, qui était défini par une réduction du nombre d'éosinophiles d'au moins 75% et une baisse de 30% de score de symptômes, était également significativement favorable à l'AK002. Le taux global de réponse s'élevait à 69% avec l'AK002 versus 5% avec le placebo.
Les événements indésirables les plus fréquents dans le groupe AK002 étaient associés à la perfusion.
vib/gb/APMnews

[VIB7PVRQSX]

Testez APM NEWS et profitez de l'intégralité de nos dépêches

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

A lire aussi