dépêche

 - 

Alain Eychène nommé directeur du pôle recherche et innovation de l'Inca

BOULOGNE-BILLANCOURT (Hauts-de-Seine), 16 septembre 2019 (APMnews) - Alain Eychène a été nommé directeur du pôle recherche et innovation de l'Institut national du cancer (Inca), et parallèlement directeur de l'Institut multi-organismes (Itmo) cancer d'Aviesan (Alliance pour les sciences de la vie et de la santé) et de l'institut thématique cancer de l’Inserm, annoncent les deux organismes lundi.
Alain Eychène. Crédit: InCa
Il remplace Christine Chomienne, cancérologue à l'hôpital Saint-Louis (Paris, AP-HP), qui occupait ces postes depuis début 2016 (cf dépêche du 21/12/2015 à 18:23).
C'est la première fois qu'un biologiste et non un médecin est nommé à ce poste. "La confiance accordée à un biologiste venant de la recherche fondamentale par les présidents de l’Institut national du cancer et de l’Inserm représente un signal fort de ces deux institutions adressé à l’ensemble des chercheurs impliqués dans la lutte contre le cancer en France", se félicite Alain Eychène dans le communiqué de l'Inca.
Agé de 56 ans, il a obtenu en 1990 un doctorat de microbiologie option virologie à l'université Paris 6 et est entré à l'Inserm en 1991. Il est directeur de recherche depuis 2001.
Il a fait l'ensemble de sa carrière au centre de recherche de l'Institut Curie à Orsay (Essonne). Il est responsable de l’équipe de recherche "Signaling & Cancer Progression". L'Inca cite, parmi les avancées majeures portées par son laboratoire, "l’identification et la caractérisation du gène BRAF, fréquemment muté dans plusieurs types de cancers chez l’homme, et la mise en évidence du rôle important de cet oncogène au cours de la progression du mélanome".
De 2008 à 2012, Alain Eychène a été membre du Comité national de la recherche scientifique (CoNRS, instance collective placée auprès du CNRS qui participe à l'élaboration de sa politique scientifique). Il a été également membre de la commission scientifique du centre de recherche de l’Institut Curie de 2009 à 2012.
De 2013 à 2018, il a été directeur adjoint scientifique en charge de la recherche en cancérologie à l’Institut des sciences biologiques du CNRS, passant en 2019 au conseil scientifique du CNRS. Il était également, de 2012 à 2018, directeur adjoint de l’Itmo cancer.
Dans le communiqué de l'Inca, son président Norbert Ifrah souligne qu'à l'heure où l’institut élabore de la stratégie décennale de lutte contre les cancers, la recherche "est un des piliers majeurs de la lutte contre les cancers". Le PDG de l'Inserm Gilles Bloch estime que "pour prendre toute la mesure de la complexité qui caractérise les pathologies cancéreuses [...] il est essentiel de maintenir une recherche scientifique fondamentale d’excellence".
fb/nc/APMnews

[FB2PXWZT7]

Testez APM NEWS et profitez de l'intégralité de nos dépêches

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

A lire aussi