dépêche

 - 

Glaucome: résultats positifs du NCX 470 face au latanoprost

PARIS, 25 octobre 2019 (APMnews) - Le NCX 470, nouvel agent en développement par la société française Nicox, s'est montré non inférieur, voire même supérieur à la plus forte dose testée, au latanoprost en traitement du glaucome, dans une étude de phase II, a annoncé la firme.
Dans l'étude Dolimites dont de premiers résultats ont été annoncés début octobre et des données complémentaires ont été décrites dans un nouveau communiqué cette semaine, 433 patients atteints de glaucome à angle ouvert ou d’hypertension oculaire ont été randomisés entre 3 doses de NCX 470, un nouvel analogue de bimatoprost donneur d’oxyde nitrique, et le latanoprost, en collyre.
Les trois doses de NCX 470 ont démontré leur non-infériorité par rapport au latanoprost en termes de réduction de la pression intra-oculaire diurne moyenne par rapport à la valeur de base au 28e jour.
La plus forte dose s'est montrée supérieure au comparateur, avec une baisse de 7,6 à 9,8 mmHg (selon l'heure de la journée) vs une baisse de 6,3 à 8,8 mmHg pour le latanoprost.
La firme note dans son communiqué que l'ampleur de l'effet était croissante avec l'augmentation de la dose. Cela "permet d’envisager un potentiel de réduction supplémentaire de la pression intra-oculaire à une concentration plus élevée de NCX 470". Nicox prévoit de tester cette hypothèse "dans des études cliniques de phase III", qui débuteraient "au deuxième trimestre 2020", sous réserve de l’accord des autorités américaines.
La firme de Sophia-Antipolis indique également que dans l’analyse des patients répondants, 37% des patients ont montré une réduction de la pression intra-oculaire d'au moins 2 mmHg par rapport à la moyenne de la réduction avec le latanoprost et pour 27% une réduction d'au moins 3 mmHg.
Globalement le produit a été bien toléré, l’effet indésirable le plus fréquent ayant été une hyperémie conjonctivale, observée chez 16,8% des patients ayant reçu la plus forte dose de NCX 470, contre 6,5% avec le latanoprost.
"Une étude de marché indépendante suggère que le NCX 470, avec son profil de produit actuel, pourrait capter au moins 25% des parts du marché existant des médicaments de première ligne vendus sous marque aux Etats-Unis, et une plus grande part encore avec une réduction de la PIO [pression intraoculaire] plus élevée", note Nicox.
fb/ab/APMnews

[FB8PZXRR0]

Testez APM NEWS et profitez de l'intégralité de nos dépêches

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

A lire aussi