dépêche

 - 

Epidémie de Covid-19: le point région par région

PARIS, 20 mars 2020 (APMnews) - Le nombre de nouveaux cas et de décès provoqués par le Covid-19 a continué d'augmenter jeudi dans les régions, montrent les chiffres fournis par les agences régionales de santé (ARS) et Santé publique France.
Le bilan s'est fortement alourdi en France selon les derniers chiffres communiqués par le directeur général de la santé (DGS), Jérôme Salomon, jeudi soir avec 10.995 cas de coronavirus confirmés et 372 décès.
En Ile-de-France, le nombre de cas rapportés par Santé publique France jeudi à 15 h était de 3.384, contre 2.693 la veille. Le nombre de décès n'est plus systématiquement diffusé pour cette région, l'ARS ne réalisant plus de décompte.
Interrogée par APMnews, l’agence régionale a indiqué jeudi qu’"à ce jour, les hôpitaux ne sont pas en surcharge puisque nous avons encore des capacités d’accueil en réanimation en Ile-de-France", même si les établissements allaient être confrontés à une "importante sollicitation dans les jours à venir".
Mercredi à 15h, la région comptait "330 patients Covid en réanimation (282 la veille), dont 239 ventilés (217 la veille) et 24 patients en unité de surveillance continue (7 la veille)".
Aurélien Rousseau, le directeur général de l’ARS, a expliqué vendredi matin sur BFMTV que l’Ile-de-France dispose de "200 à 250 lits d’avance, qui sont disponibles". Chaque jour, "on mène une bataille pour libérer des lits et pour que la digue qu’on monte soit plus haute que la vague" qui arrive, a-t-il ajouté.
Sur la mobilisation des cliniques, l’agence a souligné jeudi à APMnews que certaines "ont accueilli des patients hospitalisés à l’hôpital pour la continuité des soins. D’autres ont réquisitionné leur matériel de réanimation où même transformé leur salle d’opération en salle de réanimation".
Pour le Grand Est, Santé publique France a fait état de 2.643 cas confirmés coronavirus (Sars-CoV-2) dans son point de situation jeudi à 15 h.
De son côté, l'ARS a annoncé jeudi soir que 1.169 personnes étaient hospitalisées dans la région, dont 300 en réanimation.
Le Grand Est a enregistré 32 nouveaux décès depuis mardi, soit un total de 93 décès depuis le début de l'épidémie.
En Auvergne-Rhône-Alpes, l'ARS a fait état jeudi soir de 1.014 cas confirmés biologiquement au Covid-19 (+156 cas) et 39 décès (+12) "qui concernent très majoritairement les 75 ans et plus".
Le Rhône est toujours en tête avec 267 cas (+47) dont 20 décès, suivi de la Haute-Savoie avec 199 cas (+38) dont 7 décès, puis de la Loire avec 145 cas (+25) dont 2 décès.
La Drôme est à 86 cas positifs (+9) dont 3 décès, l'Ain à 84 (+7), dont 5 personnes décédées, l'Isère à 66 (+8) dont 1 décès, l'Ardèche à 48 (+1), la Savoie à 47 (+13), dont 1 personne décédée, le Puy-de-Dôme à 34 (+3), l'Allier à 10 (+1), le Cantal à 10 (+5), dont 3 personnes sont domiciliées hors du département, et la Haute-Loire à 8 (+1).
Dans les Hauts-de-France, l'ARS comptait jeudi à 15 h 719 cas dont 69 décès, essentiellement dans l’Oise (39 morts), parmi les premières zones touchées par l'épidémie en France. 13 décès sont à déplorer dans l’Aisne, autant dans la Somme, 1 dans le Pas-de-Calais et 3 dans le Nord, qui il y a encore 2 jours ne comptait aucun décès. L'ARS comptait 55 morts mercredi, soit une progression de 14 décès en 24 heures (4 dans l'Oise, l'Aisne et la Somme et 2 dans le Nord).
La Bourgogne-Franche-Comté comptait 696 cas confirmés jeudi, selon Santé publique France, tandis que l'ARS faisait état de 192 patients Covid-19 hospitalisés.
Près de 180 lits de réanimation supplémentaires ont d'ores et déjà été armés à l’échelle de la région, en prévision de l'augmentation du nombre de malades graves attendue dans les prochains jours", a annoncé l'agence en ajoutant que "23 décès sont désormais à déplorer".
En Provence-Alpes-Côte d'Azur (Paca), l'épidémie continue de progresser rapidement avec 690 cas annoncés jeudi soir par l'ARS (contre 566 cas mercredi), dont 44 personnes actuellement en réanimation et 9 décès depuis le début de la crise sanitaire.
Les Bouches-du-Rhône sont le département le plus touché et où l'épidémie s'accélère le plus avec 377 cas, contre 303 mardi. Il est suivi des Alpes-Maritimes (133 cas), du Var (124 cas), des Hautes-Alpes (31 cas), du Vaucluse (17 cas) et des Alpes-de-Haute-Provence (8 cas).
En Occitanie, l'ARS a enregistré également une forte hausse avec 472 cas dénombrés jeudi soir (contre 389 mercredi) dont 155 hospitalisations en cours, 62 personnes en réanimation et 17 décès au total depuis février.
L'Hérault est le département le plus touché avec 171 cas. Il est suivi de la Haute-Garonne (72 cas), l'Aude (44 cas), le Gard (44 cas), les Pyrénées-Orientales (35 cas), l'Aveyron (29 cas), le Tarn (14 cas), le Gers (14 cas), le Tarn-et-Garonne (11 cas), les Hautes-Pyrénées (11 cas), la Lozère (8 cas), le Lot (4 cas) et l'Ariège (3 cas).
"Treize établissements de santé sont engagés dans le déploiement TéléO (téléconsultation Covid) et 765 actes de téléconsultation ont déjà été réalisés à ce jour [jeudi] avec l’outil régional Medicam", précise l'ARS.
Dans la journée du 18 mars, 63 nouveaux cas de coronavirus ont été confirmés en Nouvelle-Aquitaine, portant le total régional à 305 cas, précise l'ARS (5 en Charente, 5 dans la Creuse, 14 dans les Landes, 7 dans les Deux-Sèvres, 33 en Charente-Maritime, 7 en Dordogne, 59 dans le Lot-et-Garonne, 33 dans la Vienne, 12 en Corrèze, 54 en Gironde, 27 en Pyrénées-Atlantiques, 8 en Haute-Vienne).
"41 cas confirmés sont en cours de rattachement à leur département de domiciliation ou sont des personnes vivant en dehors de la région", précise l'ARS, qui déplore le décès d'un homme de 66 ans polypathologique en Pyrénées-Atlantiques, portant le bilan régional à 3 morts.
Centre-Val de Loire comptait jeudi 157 cas à 20 h dont 8 cas dans le Cher, 41 cas en Eure-et-Loir dont 1 décès, 5 cas dans l’Indre, 41 cas en Indre-et-Loire, 12 cas en Loir-et-Cher et 50 cas dans le Loiret.
En Corse, le dernier bilan établi jeudi à 16 h fait état de 164 cas de Covid-19 confirmés, dont 26 en Haute-Corse (+2) et 138 en Corse-du-Sud (+10).

Des décès en plus à déplorer aussi dans l'Ouest

En Normandie, les décès augmentent aussi. Après 2 décès rapportés jeudi, l’ARS a été informée du décès de 2 autres personnes porteuses du coronavirus. Il s’agit de 2 hommes âgés présentant des facteurs de risque importants. Le premier est décédé au Havre, le second à Evreux. Le nombre total de décès depuis le début de l’épidémie s'élevait à 5 en Normandie, jeudi soir.
Depuis le 28 février, 241 personnes ont été testées positives au coronavirus en Normandie, dont 33 nouveaux cas depuis la veille avec 44 cas dans la Manche (+2), 76 cas dans le Calvados (+5), 77 dans la Seine-Maritime (+20), 35 dans l’Eure (+6), 9 cas dans l’Orne (stable).
A ce jour, 46 personnes hospitalisées ont été recensées par le nouveau système de surveillance.
En Bretagne, le nombre de cas de coronavirus confirmés atteignait 268 jeudi soir (+16) dont 134 dans le Morbihan (stable), 58 en Ille-et-Vilaine (+3), 60 dans le Finistère (+9) et 16 dans les Côtes-d’Armor (+4).
L'ARS précise que 26 patients étaient hospitalisés en services de réanimation, 49 en hospitalisation conventionnelle et 6 sont en soins de suite et réadaptation (SSR). Quatre patients sont pris en charge aux services d’urgences. Les autres patients sont pris en charge à domicile.
Depuis le début de l’épidémie, 10 décès sont à déplorer en Bretagne dont 3 de plus que la veille.
En Pays de la Loire, l'ARS ne communique plus tous les jours le nombre total de cas confirmés mais il figure dans le bilan de Santé publique France, avec 160 cas. L'agence donne le nombre de personnes en réanimation qui s'élevait à 23 jeudi à 19 h dont 13 patients confirmés pour le coronavirus et 10 patients en attente de résultats mais nécessitant une prise en charge en réanimation. Trois décès sont désormais recensés: une dame de 95 ans originaire de Loire-Atlantique est morte au CHU de Nantes, a précisé le directeur général de l'ARS, Jean-Jacques Coiplet, lors d'un point presse téléphonique jeudi.
L'ARS se prépare à mettre à disposition le numéro d'appel 116 117, comme c'est déjà le cas en Normandie, pour éviter la saturation des cabinets médicaux et des urgences et également du centre 15. Elle travaille sur le développement des téléconsultations avec les médecins traitants et en partenariat avec le conseil régional pour les développer dans les établissements d'hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad) et les établissements accueillant des personnes handicapées pour éviter de déplacer personnes âgées et personnes handicapées. Elle devrait financer des équipements informatiques.
Cinq Ehpad des Pays de la Loire sont concernés par le Covid-19.

Outre-mer

En Guadeloupe, l'ARS comptabilisait 45 cas jeudi soir (contre 33 mercredi). Le seuil épidémique de 40 cas "est donc franchi" et "les efforts de confinement sont plus que jamais à respecter". L'agence fait état de 8 patients hospitalisés au CHU de la Guadeloupe: 5 au service des maladies infectieuses et tropicales, et 3 en réanimation.
En Martinique, l'ARS rapportait jeudi 32 personnes contaminées, dont 7 hospitalisées en réanimation. Le bilan était mercredi de 23 personnes malades du Covid-19, dont 4 hospitalisées en réanimation.
À La Réunion, la préfecture et l'ARS ont confirmé 4 nouveaux cas de coronavirus, ce qui porte le total à 19 cas avérés sur l'île.
En Guyane, l'ARS dénombrait toujours 15 cas jeudi soir (comme mercredi) dont 5 guérisons depuis le début de la crise sanitaire. La préfecture a par ailleurs annoncé la fermeture "dans les deux sens" de la frontière avec le Brésil.
L'ARS et la préfecture de Mayotte ont recensé deux nouveaux cas de coronavirus, ce qui porte le total à 6 cas sur l'archipel mahorais.
gl-san-bd-cb-sl-mlb-syl/sl/nc/APMnews

[SYL4Q7G46D]

Testez APM NEWS et profitez de l'intégralité de nos dépêches

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

A lire aussi

En direct

Voir tous les articles en direct

Les + lus

Voir tous les top articles