dépêche

 - 

Covid-19: 438 nouvelles admissions à l'hôpital en 24 heures (DGS)

PARIS, 15 mai 2020 (APMnews) - La France a admis 438 nouveaux patients pour Covid-19 à l'hôpital en 24 heures, portant le total à 19.861 personnes hospitalisées, a annoncé la direction générale de la santé (DGS), dans un communiqué diffusé vendredi soir.
Jeudi, 20.463 personnes Covid-19 étaient prises en charge à l'hôpital (cf dépêche du 14/05/2020 à 20:46). Le solde est donc négatif à hauteur de 602 personnes.
Les services de réanimation ont enregistré 64 nouvelles admissions, portant le total à 2.203 le nombre de cas graves accueillis, soit un solde négatif de 96 en 24 heures. Jeudi, le nombre de patients pris en charge en réanimation était de 2.299.
L'Ile-de-France, Grand Est, Auvergne-Rhône-Alpes et les Hauts-de-France regroupent 72% des cas hospitalisés, précise la DGS.
Le nombre de décès liés au Covid-19 enregistrés depuis le début de l'épidémie est de 27.529 vendredi, soit 104 de plus que la veille. Les hôpitaux en ont compté 17.342, les établissements sociaux et médico-sociaux 10.187.
En outre-Mer (Guadeloupe, Guyane, La Réunion, Martinique et Mayotte), 109 hospitalisations, dont 23 en réanimation ont été enregistrées vendredi.
La DGS compte 98.192 personnes hospitalisées depuis le début de l'épidémie, dont plus de 17.000 en réanimation. Environ 6 patients sur 10 sont rentrés à domicile, soit 60.448 au total.
SOS médecins a effectué 297 interventions pour suspicion de Covid-19, ce qui représente "6% de l'activité totale". Les services d'urgence ont quant à eux enregistré "701 passages pour ce même motif, soit 3% de l'activité totale".

Syndrome pédiatrique de type Kawasaki potentiellement lié au Covid-19: 144 signalements en France

Santé publique France a relevé 144 signalements de maladies systémiques atypiques pédiatriques depuis le début de l'épidémie, indique la DGS, et déplore toujours un décès, celui d'un enfant de 9 ans (cf dépêche du 14/05/2020 à 21:22).
La DGS ajoute qu'en France et dans d'autres pays sont observés "des cas de syndrome apparenté à la maladie de Kawasaki, mais qui touchent des enfants plus âgés, entre 5 et 20 ans".
Evoquant la parution de travaux de recherches internationaux parus sur le sujet, la DGS préconise "en cas de fièvre élevée et durable, de manifestations inflammatoires (ganglions, éruptions) chez l'enfant, [...] de demander rapidement un avis médical".

En Bretagne, dépistage large dans une entreprise agroalimentaire

Par ailleurs, l'agence régionale de santé (ARS) Bretagne a annoncé vendredi le lancement d'une opération de dépistage élargie au sein d'une entreprise agroalimentaire avec des "mesures destinées à freiner la propagation du virus".
Cela fait suite à un signalement transmis par le centre hospitalier (CH) de Saint-Brieuc mercredi 13 mai à l’ARS, "relatif à un patient diagnostiqué Covid-19". Il s'agit d'un prestataire externe pour une entreprise agroalimentaire. Les premières enquêtes sanitaires dans l'entreprise effectuées "sans délai" par l'ARS et Santé Publique France ont abouti à 5 autres cas confirmés depuis le 9 mai.
L'ARS indique que, selon "des investigations complémentaires visant à identifier les chaînes de transmission", tous les employés (internes ou externes à l'entreprise) Covid+ "ont exercé leurs activités professionnelles dans une zone circonscrite de l'entreprise regroupant environ 220 personnes".
jyp/eh/APMnews

[JYP9QADLFX]

Testez APM NEWS et profitez de l'intégralité de nos dépêches

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

A lire aussi