dépêche

 - 

Covid-19: la charge sur l'hôpital continue de baisser (DGS)

PARIS, 21 mai 2020 (APMnews) - La charge qu'exerce l'épidémie de Covid-19 sur le système hospitalier français continue de baisser, selon les chiffres rapportés jeudi par la direction générale de la santé (DGS), dans un communiqué.
L'autorité sanitaire fait état de 17.583 patients actuellement hospitalisés pour une infection à coronavirus Sars-CoV-2, dont 1.745 en réanimation. Ce sont ainsi 358 lits d'hôpital, dont 49 dans les services de réanimation, qui ont été libérés par rapport à mercredi (cf dépêche du 20/05/2020 à 20:35).
Au moment du pic, survenu le 14 avril, le système hospitalier devait gérer près du double de patients Covid-19, soit 32.292 (cf dépêche du 14/04/2020 à 21:31). En réanimation, le point d'acmé avait été atteint le 8 avril, avec 7.148 patients pris en charge dans un état grave (cf dépêche du 08/04/2020 à 21:02).
La DGS rapporte qu'il y a eu 271 nouvelles admissions à l'hôpital pour Covid-19 en l'espace de 24 heures, contre 542 il y a une semaine, et que 28 nouveaux cas graves ont été admis en réanimation, contre 52 il y a une semaine.
Le nombre total de décès liés au Covid-19 en France est de 28.215 jeudi, dont 17.870 survenus au sein d'hôpitaux et 10.345 dans les établissements sociaux et médico-sociaux. Cela correspond à 83 décès de plus que mercredi.
Le nombre de patients hospitalisés depuis le début de l'épidémie est de 99.822, dont 17.635 en réanimation. Près de deux tiers des patients sont rentrés chez eux, soit 63.858 au total.

Un peu plus de 4.000 cas de Covid-19 signalés en une semaine

Mercredi sur franceinfo, le directeur général de la Caisse nationale d'assurance maladie (Cnam), Nicolas Revel, a rapporté que 600 à 800 patients Covid-19 étaient signalés aux brigades sanitaires chaque jour. Ces dernières sont chargées d’identifier les contacts des patients infectés pour les inviter à se faire tester, rappelle-t-on.
En l'espace d'une semaine, ce sont "un peu plus de 4.000 patients qui ont été remontés par les médecins", a-t-il poursuivi. Pour chaque patient identifié, "trois ou quatre personnes", en moyenne, sont des cas contacts. "C'est moins que ce que nous avions anticipé dans ce que sont les projections [...]. C'est peut-être un signe que l'épidémie a ralenti."
"Évidemment, [avec le confinement], chacune et chacun a quand même considérablement limité ses interactions et ses fréquentations", a-t-il noté.
Depuis la levée des mesures de confinement, le 11 mai, les agences régionales de santé (ARS) font régulièrement état de petits clusters identifiés sur le territoire.
L'ARS Auvergne-Rhône-Alpes a rapporté jeudi à APMnews avoir identifié plusieurs cas de Covid-19 au sein d’un centre d’hébergement et de réinsertion sociale à Annecy (Haute-Savoie).
Après la survenue d'un premier cas, un dépistage a été conduit vendredi auprès de "toutes les personnes résidant au même étage de la résidence", soit 30 prélèvements, conduisant à l'identification de "6 autres cas". Puis l'ensemble du foyer (personnel et résidents) a été testé mardi, soit 170 prélèvements, et les "résultats sont positifs pour 3 personnes, désormais prises en charge au centre d’hébergement spécialisé de Chambéry".
L'ARS précise que "les autres résidents restent à l’isolement pendant 14 jours" et qu'ils "ont été équipés de masques et sensibilisés aux gestes barrières".

Une centaine de cas dans une entreprise agro-alimentaire de Bretagne

L'ARS Bretagne, qui avait annoncé vendredi le lancement d'une opération de dépistage élargie au sein d'une entreprise agro-alimentaire après l'identification de 6 cas de Covid-19 (cf dépêche du 15/05/2020 à 21:19), a rapporté mardi soir que sur les 818 personnes testées, 109 étaient positives pour le coronavirus.
L'opération a été conduite en deux étapes, d'abord dans un périmètre restreint, vendredi (cf dépêche du 17/05/2020 à 20:19), puis dans un périmètre élargi autour du premier périmètre (mardi), avec un taux de positivité de respectivement 30% et 5%.
"Comme cela était attendu, le taux d’incidence est inférieur à celui observé lors de la première opération qui avait concerné l’environnement de travail plus immédiat des premiers cas contacts identifiés dans l’entreprise", note l'ARS Bretagne.
Au sein de l’abattoir Tradival de Fleury-les-Aubrais (Loiret), 56 personnes ont été testées positives sur les 397 salariés dépistés, a rapporté jeudi l'ARS Centre-Val de Loire, actualisant de précédentes données (cf dépêche du 18/05/2020 à 20:32). Des tests menés auprès des personnes de l’entourage familial des cas positifs ont en outre permis d'identifier 13 autres cas.
sb/fb/APMnews polsan-une

[SB1QAOYN7]

Testez APM NEWS et profitez de l'intégralité de nos dépêches

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

A lire aussi