dépêche

 - 

Covid-19 en structures médico-sociales: le point région par région

PARIS, 2 juin 2020 (APMnews) - La proportion de nouveaux cas de résidents de structures médico-sociales touchés par le Covid-19 continue de baisser, en particulier dans les régions d'un grand quart Nord-Est jusqu'ici très touchées, selon les points hebdomadaires épidémiologiques régionaux de Santé publique France, diffusés vendredi soir.
Les établissements sociaux et médico-sociaux d'Ile-de-France, du Grand Est, d'Auvergne Rhône-Alpes, des Hauts-de-France et de Bourgogne-Franche-Comté sont les plus impactés par le virus (cf dépêche du 15/05/2020 à 16:13 ou dépêche du 11/05/2020 à 14:41), mais la proportion de nouveaux cas est en baisse dans ces zones (cf dépêche du 29/05/2020 à 18:25), selon les nouvelles données de Santé publique France, datées de jeudi.
Ile-de-France: plus de 5.600 résidents d'Ehpad décédés depuis le 1er mars
Pour l'Ile-de-France, Santé publique France livre un bilan spécifique aux établissements d'hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad) sur le nombre de signalements, de cas et de décès chez les résidents, "sous réserve de consolidation de données à venir".
Depuis le 1er mars 2020 et jusqu’au mercredi 27 mai, 671 Ehpad ont signalé un ou plusieurs cas liés au Covid-19 en Ile-de-France "via le portail régional dédié".
L'agence sanitaire relève que ces signalements concernent en particulier la Seine-et-Marne (103) et les Hauts-de-Seine (106). Il correspondent à 23.757 cas chez les résidents, dont 14.104 cas confirmés. En rapportant ces effectifs à la population des personnes de plus de 80 ans, le nombre de cas en Ile-de-France correspond à un ratio de 4,3% (de 3% à Paris à 5,4% dans le Val-d’Oise).
Parmi les cas possibles et confirmés chez les résidents d’Ehpad, 5.621 sont décédés, dont 22% à l’hôpital. Le nombre de décès rapportés est le plus élevé dans les Hauts-de-Seine (963).
Le taux de létalité est au total de 23,7%. Les taux varient selon les départements de 19,6% (Yvelines) à 28,6% (Val-de-Marne), "similaires à ceux rapportés dans d’autres départements de France".
Le ratio de décès par rapport à la population des personnes de plus de 80 ans est au total de 1%. Ces ratios s’échelonnent de 0,7% (Paris) à 1,4% (Seine-Saint-Denis).
Le nombre de nouveaux signalements dans l’ensemble des établissements sociaux et médico-sociaux "est en baisse constante depuis la semaine 16 [du lundi 12 au dimanche 19 avril], de même que le nombre de nouveaux cas confirmés. Celui-ci est de "38 en semaine 21 [du lundi 18 au dimanche 24 mai] versus 410 en semaine 20 chez les résidents". "Ces données sont actuellement en cours de vérification", précise néanmoins Santé publique France.
Grand Est: près de 10.000 cas rapportés en EMS
Dans le Grand Est, 9.968 cas possibles ou confirmés chez les résidents d'établissements médico-sociaux (EMS) (+476 cas en 8 jours) et 5.452 cas chez le personnel (+82 cas en 8 jours).
"Avec respectivement 8.819 cas chez les résidents [+390 cas en 8 jours] et 4.184 dans le personnel [+58 cas en 8 jours], les établissements médicalisés pour personnes âgées ont été les plus affectés par la pandémie", souligne Santé publique France.
Depuis début mars, les établissements médico-sociaux médicalisés et non médicalisés pour personnes âgées de la région Grand Est ont rapporté 1.804 décès de résidents en lien avec le Covid-19 (+97 décès), dont 641 dans le Haut-Rhin, 363 dans le Bas-Rhin, et 223 en Moselle.
Auvergne-Rhône-Alpes: plus de 8.000 cas dont plus de 1.720 décès
En Auvergne-Rhône-Alpes, entre le 1er mars et jusqu’au lundi 25 mai, 880 établissements sociaux et médico-sociaux ont signalé un épisode concernant un ou plusieurs cas possibles ou confirmés de Covid-19 parmi leurs résidents. Il s’agissait de 625 (71%) établissements du secteur personnes âgées (sur un total de 940 dans la région) et 255 (29%) autres établissements médico-sociaux (EMS).
Les 880 signalements correspondaient à un total de 8.027 cas de Covid-19 (3.957 cas confirmés et 4.070 cas possibles) chez les résidents, parmi lesquels 1.036 ont été hospitalisés. Parmi ces cas, 1.294 sont décédés dans les établissements et 435 sont décédés à l’hôpital.
Chez le personnel des établissements sociaux et médico-sociaux, 4.227 cas (dont 2.359 cas confirmés et 1.868 cas possibles) ont été rapportés dans la région.
Les 625 signalements effectués par des établissements du secteur personnes âgées correspondaient à un total de 7.625 cas de Covid-19 (confirmés et possibles) parmi les résidents, et 3.642 parmi le personnel. Parmi les résidents, 1.290 cas sont décédés dans les établissements.
La répartition par départements des plus de 8.000 cas parmi les résidents d'EMS montre toujours que celui du Rhône a été de loin le plus touché avec 2.752 cas (dont 480 décès), suivi par celui de la Loire (1.192 cas, 184 décès), la Haute-Savoie (896 cas, 153 décès) et l'Isère (793 cas, 116 décès).
Hauts-de-France: "légère recrudescence, en semaines 20 et 21, du nombre de nouveaux épisodes signalés"
Les Hauts-de-France comptent 7.779 cas de Covid-19 (dont 3.509 cas confirmés) signalés jusqu'au mardi 26 mai inclus chez les résidents d'EMS. Parmi eux, 760 sont hospitalisés. Au total, 742 signalements ont été effectués -dont 444 par des établissements pour personnes âgées (EHPA).
Sont à déplorer 675 décès chez des résidents dans leur structure d'accueil (669 résidents d'EHPA) et 510 chez des résidents hospitalisés (478 d'EHPA), soit 1.185 décès au total.
Chez le personnel, 3.782 cas ont été recensés (1.712 cas confirmés et 2.070 cas possibles), dont 2.986 dans les EHPA (1.427 cas confirmés et 1.559 cas possibles).
"Les courbes épidémiques mettent en évidence un pic d’épisodes en semaine 13 [du lundi 23 mars au dimanche 29 mars], et un nombre de nouveaux épisodes en diminution jusqu’en semaine 19 [du lundi 4 mai au dimanche 10 mai]", analyse Santé publique France, notant toutefois "une légère recrudescence, en semaines 20 et 21 [du lundi 11 mai au dimanche 24 mai], du nombre de nouveaux épisodes signalés, notamment dans le département du Nord, qui doit inciter à la vigilance".
Bourgogne-Franche-Comté: la circulation du virus ralentit depuis un mois
En Bourgogne-Franche-Comté, 4.035 cas de Covid-19 ont été recensés chez les résidents d'établissements médico-sociaux (133 cas supplémentaires en 8 jours), dont 38% de cas confirmés et 3.433 cas chez des résidents d’EHPA, et 2.799 cas chez le personnel (dont 41% de cas confirmés).
"La circulation du virus dans les ESMS (dont les Ehpad) de la région est limitée depuis un mois", note Santé publique France.
Au total, l’agence sanitaire a rapporté 651 décès de résidents d’EMS en établissement (15 décès supplémentaires en 8 jours) et 174 décès de résidents à l’hôpital, dont respectivement 647 décès de résidents d’EHPA en établissement (+20 décès) et 138 décès de résidents d’EHPA à l’hôpital.
Paca: un taux de létalité de 17% chez les résidents d'Ehpad
En Provence-Alpes-Côte d'Azur (Paca), à l’échelle de l’ensemble des établissements médico-sociaux ayant déclaré du 1er mars au 26 mai des épisodes dus ou pouvant être dus au Covid-19, le nombre de cas chez les résidents était de 3.234 et le nombre de décès de 495 (301 sont décédés dans les établissements et 194 à l’hôpital). La létalité était de 15%.
Dans les Ehpad, au mardi 26 mai, le nombre de cas chez les résidents s’élevait à 2.798 (dont 1.542 dans les Bouches-du-Rhône) et le nombre de décès à 483 (293 décédés dans les établissements et 160 décédés à l’hôpital). La létalité était de 17%.
Parmi le personnel d'Ehpad, 1.201 cas confirmés ou possibles ont été signalés dont 637 dans les Bouches-du-Rhône.
"La très grande majorité des épisodes est donc retrouvée dans les Ehpad", souligne l'agence, précisant cependant que le nombre d’épisodes de Covid-19 signalés par les établissements "est faible depuis plusieurs semaines".
Centre-Val de Loire: près de 1.500 cas chez le personnel
En Centre-Val de Loire, 379 établissements sociaux et médico-sociaux ont signalé un épisode concernant un ou plusieurs cas liés au Covid-19, du 1er mars au mercredi 27 mai, dont 226 EHPA.
Le Centre-Val de Loire compte 2.619 cas (1.463 cas confirmés et 1.156 cas possibles) en établissements sociaux et médico-sociaux, avec notamment 2.311 cas en établissements d'hébergement pour personnes âgées.
Pour le secteur "personnes âgées", 381 décès de résidents sont à déplorer dans les structures et 110 dans les hôpitaux. Pour l'ensemble des établissements sociaux et médico-sociaux, 386 décès sont à déplorer dans les structures et 119 dans les hôpitaux.
Chez le personnel, 1.498 cas ont été enregistrés (792 cas confirmés et 706 cas possibles), dont 1.147 travaillant en établissement d’hébergement pour personnes âgées.
Occitanie: 273 décès de résidents d'établissements médico-sociaux
En Occitanie, depuis le 1er mars et jusqu’au lundi 25 mai, 2.264 cas possibles ou confirmés de Covid-19 parmi les résidents d'EMS ont été signalés à Santé publique France, dont 1.976 signalements dans les EHPA, 202 dans les établissements pour personnes handicapés (HPH) et 86 dans les autres EMS.
Il y a eu 273 décès de résidents d'EMS dont 194 en EHPA et 78 à l'hôpital. La quasi-totalité de ces décès concernent des résidents d'EHPA (un seul autre décès en HPH).
Chez le personnel des établissements sociaux et médico-sociaux, 1.521 cas ont été rapportés (dont 634 confirmés). Parmi ces cas, 1.153 sont des professionnels d'EHPA.
"Depuis la semaine 21 [du lundi 18 au dimanche 24 mai], 5 clusters en Ehpad (au moins 3 cas confirmés ou probables de Covid-19) ont été identifiés et sont répartis dans six départements de la région. Ils sont en cours d’investigation ou maîtrisés et font suite à des campagnes de dépistage en Ehpad", commente Santé publique France dans son bulletin.
"La majorité des cas confirmés sont asymptomatiques" et "les mesures de gestion ont été mises en place", ajoute l'agence.
Pays de la Loire: plus de 2.000 cas et 300 décès
En Pays de la Loire, 466 épisodes ont été signalés jusqu'à mardi 26 mai, dont 72% dans des établissements d’hébergement pour personnes âgées (dont les Ehpad).
L’ensemble des épisodes signalés correspondait à un total de 2.015 cas chez les résidents (728 cas confirmés et 1.287 cas possibles), dont 14% ont été hospitalisés. 1.820 cas étaient en EHPA.
Au total, 308 personnes sont décédées dont 301 résidents en EHPA (236 dans les établissements et 65 à l’hôpital).
Chez le personnel des établissements, 1.282 cas sont rapportés (456 cas confirmés et 826 cas possibles), dont 995 en EHPA.
La Loire-Atlantique et le Maine-et-Loire sont les départements recensant le plus de cas, avec respectivement 619 et 599 résidents infectés et 73 et 74 décès.
Normandie: près de deux tiers des épisodes sont maintenant clôturés
En Normandie, 333 épisodes ont été signalés jusqu'à mardi 26 mai, dont 216 (65%) EHPA et 117 (35%) autres EMS. Les signalements correspondaient à un total de 1.934 cas chez les résidents (734 cas confirmés et 1.200 cas possibles). 193 sont décédés dans les établissements et 78 à l’hôpital, soit un total de 271 décès.
A noter que 203 de ces épisodes étaient clôturés au mardi 26 mai, ce qui signifie "aucun signalement de nouveaux cas pendant 14 jours consécutifs".
Dans les EHPA, le nombre de cas est de 1.638 (617 cas confirmés et 1.021 cas possibles) avec 262 décès (193 en établissement et 69 à l'hôpital).
Chez le personnel des EMS, 477 cas confirmés et 744 cas possibles ont été rapportés (1.221 cas).
Les départements de Seine-Maritime et de l’Eure sont ceux présentant le plus de cas chez les résidents (respectivement 894 et 467 cas), ainsi que de décès rapportés (93 et 73). Le Calvados recense 252 cas dont 5 décès.
Nouvelle-Aquitaine: plus de 1.800 cas chez les résidents
En Nouvelle-Aquitaine, 631 signalements ont été effectués dans des structures sociales et médico-sociales entre le 1er mars et le mardi 26 mai, dont 440 en établissement d'hébergement pour personnes âgées.
La région enregistre 1.851 cas chez les résidents (825 cas confirmés et 1.026 cas possibles) de ses structures sociales et médico-sociales, dont 1.566 en établissements hébergement pour personnes âgées.
Le secteur "personnes âgées" déplore 127 décès de résidents dans les structures et 83 en établissement de santé. Au total, dans les établissements sociaux et médico-sociaux, 85 décès ont été recensés en établissement de santé et 127 dans les structures d'accueil.
Chez les personnels, 1.121 cas ont été enregistrés (520 cas confirmés et 601 cas possibles), dont 819 exerçant dans un établissement d'hébergement pour personnes âgées.
Bretagne: plus de 1.100 cas et 122 décès
En Bretagne, 105 établissements ont signalé un épisode avec un cas confirmé jusqu'à jeudi 28 mai, dont 70 établissements d’hébergement pour personnes âgées et 35 autres EMS.
L’ensemble des 105 signalements correspondait à un total de 1.124 cas chez les résidents (355 cas confirmés et 769 cas possibles), dont 152 hospitalisés. Parmi ces cas, 71 sont décédés dans les établissements et 51 sont décédés à l’hôpital, soit un total de 122 décès.
Parmi ces cas, 936 résidents d'EHPA ont été touchés dont 110 sont décédés (65 en établissement et 45 à l'hôpital).
Chez le personnel de ces 105 établissements sociaux et médico-sociaux, 755 cas sont rapportés (298 cas confirmés et 457 cas possibles) dont 584 en EHPA.
Le département avec le plus de cas est l'Ille-et-Vilaine, qui compte 335 résidents touchés et 20 décès. Les Côtes-d'Armor et le Morbihan recensent 19 décès chacun.
Corse: aucun nouveau cas en Ehpad depuis fin avril
En Corse, 5 établissements avaient signalé au mercredi 27 mai un épisode Covid-19 chez des résidents, ce qui correspondait à 58 cas confirmés depuis le début de la surveillance.
Aucun nouveau cas n’a été signalé depuis fin avril.
Au total, 23 résidents sont décédés du Covid-19, dont 13 au sein de leur Ehpad et 10 après une hospitalisation.
Outre-mer: toujours peu de cas confirmés
À La Réunion, 14 établissements médico-sociaux ont signalé au moins un cas possible ou confirmé de Covid-19 chez un résident ou un membre du personnel depuis début avril, dont six EHPA médicalisés et non médicalisés, et sept autres EMS.
Au total, 7 cas confirmés ont été recensés par Santé publique France, dont 2 chez des résidents d’EMS (hors EHPA) et 5 chez des professionnels. tandis qu'aucun décès lié au Covid-19 n'a été recensé chez des résidents d'EMS.
En Martinique, la surveillance dans les établissements sociaux et médico-sociaux a permis de recenser 6 signalements par 4 établissements d’hébergement pour personnes âgées entre le 1er mars et mardi 26 mai. Ces signalements concernaient 11 cas possibles non confirmés de Covid-19 chez des résidents et 2 cas possibles non confirmés chez le personnel.
En Guadeloupe, du 1er mars au mardi 26 mai, 6 cas possibles chez les résidents d'EMS (dont aucun confirmé) ont été signalés. Parmi ces cas, 3 sont survenus en EHPA et 3 en HPH. Aucun décès de résidents d'EMS n'a été déploré depuis le début de la crise.
Chez le personnel d'EMS, 4 cas possibles ont été rapportés (tous en HPH) dont aucun confirmé.
En Guyane, à Saint-Martin et Saint-Barthélemy, aucun cas en EMS, parmi les résidents et personnels, n'a été déclaré.
vl-mlb-gl-san-syl-jyp-sl-cb/ab/APMnews

[GL1QBAKBE]

Testez APM NEWS et profitez de l'intégralité de nos dépêches

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

A lire aussi

En direct

Voir tous les articles en direct

Les + lus

Voir tous les top articles