dépêche

 - 

Mesconseilscovid.fr, un site de "prévention et de conseils personnalisés" lancé par le ministère de la santé

PARIS, 5 juin 2020 (APMnews) - Le ministère des solidarités et de la santé a lancé un site de "prévention et de conseils personnalisés" sur le coronavirus, baptisé Mesconseilscovid.fr, annonce la direction générale de la santé (DGS), vendredi soir, dans son communiqué de presse quotidien.
Opérationnel en réalité depuis lundi 25 mai mais présenté vendredi par la DGS, le site Mesconseilscovid.fr "regroupe toutes les informations utiles pour se protéger et protéger les autres dans la lutte contre le Covid-19", assure-t-elle. Toutes les informations mises à disposition "sont validées médicalement et mises à jour quotidiennement".
Mesconseilscovid.fr est un service du ministère des solidarités et de la santé, élaboré par "une équipe mixte, composée de médecins (infectiologues, anesthésistes, généralistes…), de représentants d’associations de patients et d’experts du numérique, en charge de sa conception", est-il indiqué sur le site.
Il propose d'obtenir "en 3 minutes des recommandations pour votre santé et celle de vos proches".
Les conseils "sont personnalisés en fonction de votre situation médicale, familiale, professionnelle et géographique", est-il indiqué. "Ils sont mis à jour au fur et à mesure de l’évolution de la connaissance du virus et de la politique nationale de lutte contre l’épidémie."
Le ministère précise sur le site que "ce service est utile en amont du parcours de soin" et que l'information fournie "ne se substitue pas aux conseils d’un médecin". "Dans certains cas, nous vous conseillerons d’ailleurs de consulter votre médecin", écrit-il.
Le service en ligne propose de remplir une série d'informations concernant son département de résidence, son activité professionnelle (avec éventuellement la mention d'un métier dans le champ sanitaire ou médico-social), la composition de son foyer, les éléments pouvant déterminer des facteurs de risque, son état de santé et d'éventuels symptômes du Covid-19.
En fonction du lieu renseigné, il rappelle les règles du déconfinement en cours. Il renvoie à des recommandations spécifiques en cas de présence d'une personne vulnérable au sein du foyer, par exemple. Il liste aussi les mesures à adopter en fonction de ses antécédents médicaux ou symptômes.
Les réponses sont "sauvegardées dans votre navigateur et les conseils sont mis à jour régulièrement", est-il indiqué après les conseils formulés.
Le ministère précise sur le site que les données renseignées pour personnaliser les conseils sont "traitées, le temps de fournir la recommandation appropriée et sur la base de votre consentement" mais qu'il "n’a pas accès à ces données". Il est possible pour l'utilisateur de les supprimer en cours de navigation.
"Seules vos données de connexion au service (heure, date…) sont conservées pour répondre à une obligation légale (article 6 de la loi n°2004-575 du 21 juin 2004) et pour une durée d’un an conformément à la loi", est-il encore mentionné.
Le responsable du traitement du site est la délégation ministérielle du numérique en santé (DNS) du ministère des solidarités et de la santé. Le site est hébergé par OVH.

Encore plus de 1.000 patients Covid en réanimation

Dans son point de situation quotidien, la DGS indique que 12.696 personnes sont actuellement hospitalisées pour une infection par le Sars-CoV-2, contre 14.695 il y a une semaine, le 29 mai (cf dépêche du 29/05/2020 à 21:34).
Parmi eux, 1.094 malades atteints d’une forme sévère de Covid-19 sont hospitalisés en réanimation (1.361 il y a une semaine). La DGS fait état de 19 nouveaux cas graves admis en réanimation en 24 heures (29 il y a une semaine). Le solde reste négatif en réanimation, avec 69 malades de Covid-19 en moins par rapport à jeudi.
Quatre régions, l'Ile-de-France, le Grand Est, Auvergne-Rhône-Alpes et les Hauts-de-France, regroupent 76% des patients hospitalisés en réanimation.
En Outre-Mer (Guadeloupe, Guyane, La Réunion, Martinique, Mayotte), la DGS relève 118 hospitalisations, dont 18 en réanimation.
SOS médecins a réalisé jeudi 186 interventions pour suspicion de Covid-19, soit 3% de l’activité totale. Les services d’urgence ont noté 337 passages pour ce même motif, soit 1% de l’activité totale.
Depuis le début de l’épidémie, 102.445 personnes ont été hospitalisées, dont 18.061 en réanimation. Le bilan recense 70.504 personnes rentrées à domicile.
Il s'élève à 29.111 décès, dont 18.761 au sein des établissements hospitaliers et 10.350 en établissements sociaux et médico-sociaux (chiffres à mardi pour ces derniers).
La prochaine actualisation des données épidémiologiques est prévue lundi, précise la DGS.
mlb/vl/APMnews polsan-une

[MLB9QBGQBP]

Testez APM NEWS et profitez de l'intégralité de nos dépêches

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

A lire aussi