dépêche

 - 

Grégory Emery nommé conseiller technique santé à Matignon

PARIS, 29 juin 2020 (APMnews) - Le Journal officiel de samedi a publié un arrêté nommant Grégory Emery en tant que conseiller technique santé au sein du cabinet du premier ministre, Edouard Philippe.
L'arrêté, publié au Journal officiel du 27 juin, est daté du 26 juin et prend effet à compter du 25 juin, note-t-on.
Dans ses nouvelles fonctions, Grégory Emery succéderait à Guillaume Couillard, pressenti pour prendre la tête du Groupe hospitalier universitaire (GHU) Paris psychiatrie et neurosciences (Paris), selon les informations recueillies par APMnews.
Sa nomination intervient après un passage éclair à l'Agence française du développement (AFD), qu'il avait rejoint le 15 juin en tant que responsable de la division santé et protection sociale (cf dépêche du 05/06/2020 à 12:52), après avoir été conseiller au sein des cabinets des ministres des solidarités et de la santé, Agnès Buzyn puis Olivier Véran, de mai 2018 à mai dernier.
Docteur en médecine et lauréat de la faculté de médecine de Paris, titulaire d’un diplôme d’études spécialisées en santé publique et médecine sociale de l’université Paris VI et d’un master en éthique des pratiques de la recherche de l’université Paris-Sud, Grégory Emery a intégré en 2012 la direction générale de l’offre de soins (DGOS) en tant que conseiller médical. Puis, devenu chef de bureau adjoint, il a participé à la conception et au pilotage des politiques publiques relatives à l’organisation des activités de soins hospitalières et des plateaux techniques.
En 2015, il a rejoint la Haute autorité de santé (HAS) où il a pris la responsabilité du service chargé de l’évaluation scientifique des dispositifs médicaux en vue de leur remboursement par l’assurance maladie. Il a également piloté la mise en oeuvre du "forfait innovation" qui vise à faciliter l’accès des patients à des technologies innovantes en phase précoce de développement clinique.
Il a réintégré en 2017 la DGOS comme sous-directeur adjoint du pilotage de la performance des acteurs de l’offre de soins.
En 2018, après avoir été nommé expert santé au sein de la task force interministérielle sur le plan de développement pour l’avenir de Mayotte, il a rejoint le cabinet d'Agnès Buzyn, en tant que conseiller chargé de la diplomatie et des affaires internationales, de la sécurité sanitaire, des produits de santé et du numérique. Il a été maintenu à son poste en février par Olivier Véran avant d'être remplacé le 1er juin par Renaud Wetzel (cf dépêche du 04/06/2020 à 14:46).
Ancien élève de l'Ecole polytechnique, diplômé de l'Ecole nationale des ponts et chaussées et titulaire d'un DEA "décision publique, institutions et organisations, économie publique" de l'université Panthéon-Sorbonne, Guillaume Couillard a commencé sa carrière en 2005 au ministère de la santé puis a été nommé chef de projet à la direction générale de la modernisation de l'Etat (2008-2010).
Il a ensuite rejoint la direction de la sécurité sociale (DSS) où il a été adjoint au sous-directeur du financement du système de soins (2010-2013). Il a ensuite été nommé aux Hospices civils de Lyon (HCL) comme directeur général adjoint.
Il a intégré le cabinet d'Edouard Philippe, comme conseiller technique santé, début juin 2017.
Le comité de sélection, chargé d'établir les short lists de candidats pour plusieurs postes de direction hospitalière, dont celui du GHU Paris psychiatrie et neurosciences, doit se réunir ce lundi, précise-t-on. Les nominations interviendront ensuite sur décision du Centre national de gestion (CNG).
(Journal officiel, samedi 27 juin, texte 32)
eh-san/nc/APMnews

[EH2QCL1ZZ]

Testez APM NEWS et profitez de l'intégralité de nos dépêches

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

A lire aussi