dépêche

 - 

Covid-19: Curevac reçoit un nouveau financement européen

BRUXELLES, 6 juillet 2020 (APMnews) - La Commission européenne et la Banque européenne d'investissement (BEI) ont annoncé lundi dans un communiqué avoir accordé à la biotech allemande Curevac un prêt de 75 millions d'euros pour le développement et la production à grande échelle de vaccins, notamment de son candidat vaccin contre le Sars-CoV-2, CVnCoV.
Ce prêt servira entre autres à achever "au plus vite" la construction d'un nouveau site de production axé sur l'ARN messager à Tübingen (Allemagne). Il sera versé en trois tranches de 25 millions d'euros au fur et à mesure de la réalisation "d'étapes prédéfinies", a fait savoir la Commission européenne, sans préciser la teneur de ces étapes.
La biotech avait déjà bénéficié en mars d'un soutien financier de 80 millions d'euros de la Commission européenne pour accélérer le développement et soutenir la production de ce candidat vaccin, rappelle-t-on (cf dépêche du 18/03/2020 à 12:48). Le financement est cette fois accordé dans le cadre du volet "Recherche sur les maladies infectieuses" du dispositif InnovFin d'Horizon 2020.
"Nous avons présenté récemment notre stratégie concernant les vaccins pour accélérer la mise au point, la fabrication et le déploiement de vaccins contre le nouveau coronavirus. Et depuis le début de la pandémie, nous avons ajouté 400 millions d'euros à l'enveloppe du volet 'Recherche sur les maladies infectieuses' du dispositif InnovFin afin de permettre à la BEI de traiter un volume plus important de projets luttant contre cette maladie", a fait savoir la commissaire à l'innovation, à la recherche, à la culture, à l'éducation et à la jeunesse Mariya Gabriel.
"Grâce à notre coopération avec la Commission européenne, nous pouvons financer de plus en plus de sociétés innovantes des secteurs des biotechnologies et des technologies médicales, comme Curevac, afin de soutenir la recherche et le développement de vaccins, de traitements et de solutions de diagnostic", a aussi indiqué Ambroise Fayolle, vice-président de la BEI chargé de l'innovation en santé.
Curevac a débuté les essais cliniques évaluant CVnCoV au début juin. Il vise une commercialisation mi-2021 (cf dépêche du 17/06/2020 à 18:17).
La biotech non cotée a par ailleurs bénéficié du soutien du gouvernement allemand, qui a pris en juin une participation de 23%, pour 300 millions d'euros (cf dépêche du 15/06/2020 à 16:58).
En juin, le lobby industriel allemand BDI avait critiqué le manque de transparence de l'Etat fédéral dans cet investissement. Dans un communiqué diffusé à la fin du mois, l'association avait jugé que ce manque de transparence causait un "malaise". "L'argument de la protection de la santé ne doit pas être un laisser-passer pour saper les mécanismes de l'économie du marché", avait estimé Joachim Lang, directeur général de BDI.
L'association avait exigé une "procédure ordonnée pour toute participation de l'Etat dans une entreprise privée", comprenant des processus de due diligence, de la transparence, des données vérifiables et une responsabilité politique devant le Parlement.
mjl-apmhe/eh/APMnews

[MJL0QD1QJV]

Testez APM NEWS et profitez de l'intégralité de nos dépêches

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

A lire aussi