dépêche

 - 

Lancement d'une plateforme de gestion des professionnels de santé volontaires en cas de crise (DGS)

PARIS, 21 juillet 2020 (APMnews) - La direction générale de la santé (DGS) a annoncé mardi dans un communiqué le lancement d'une plateforme de gestion des professionnels de santé volontaires en cas de crise, baptisée Renfort-RH Crise.
Cette plateforme "permet de mettre en relation les propositions d’appui des professionnels de santé et les demandes de renforts formulées par les structures sanitaires et médico-sociales, dans tous les territoires", a-t-elle indiqué.
Elle est "opérationnelle dès cet été et tout au long de l'année en cas de crise d'ampleur".
"Médecins, infirmiers, pharmaciens, masseurs-kinésithérapeutes, diététiciens, aide-soignants, agents des services hospitaliers, agents d’entretien qualifiés… tous les volontaires sont invités à s’enregistrer dès à présent sur la plateforme", a déclaré la DGS.
Ce "nouvel appel à la mobilisation des professionnels de santé et des agents hospitaliers volontaires" concerne "salariés ou libéraux, actifs ou retraités".
Ils pourront ainsi "renforcer le système de santé dans le cadre de l’épidémie de Covid-19 et apporter un appui aux structures sanitaires, sociales et médico-sociales, notamment les établissements d'hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad), impactées durant la période estivale".
"En fonction des besoins, ces professionnels de santé pourront être mobilisés directement par une structure sanitaire ou médico-sociale souhaitant bénéficier de renforts ou par leur agence régionale de santé [ARS] pour venir en renfort d’une structure sanitaire ou médico-sociale", est-il précisé.
La plateforme offre également la possibilité aux structures sanitaires ou médico-sociales de demander un renfort en personnel, note-t-on.
Elle a été développée par le ministère des solidarités et de la santé.
lc/nc/APMnews

[LC6QDTDZ9]

Testez APM NEWS et profitez de l'intégralité de nos dépêches

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

A lire aussi