dépêche

 - 

Le masque devrait être rendu obligatoire dans les lieux clos au travail (Elisabeth Borne)

PARIS, 17 août 2020 (APMnews) - Une série de propositions pour la prévention du Covid-19 dans les entreprises vont être présentées mardi aux partenaires sociaux, parmi lesquelles le port du masque obligatoire dans les lieux clos, a annoncé le ministre du travail, de l'emploi et de l'insertion Elisabeth Borne dans un entretien au Journal du dimanche.
Cette annonce fait suite à un avis du Haut conseil de la santé publique (HCSP) rendu public vendredi qui recommande le port du masque dans tous les lieux clos collectifs et les rassemblements en extérieur avec une forte densité de personnes (cf dépêche du 14/08/2020 à 18:13). L'obligation de port du masque dans tous les lieux clos, dont les bureaux et salles de classe, a par ailleurs été réclamé dans une tribune par un collectif de professionnels de santé (cf dépêche du 14/08/2020 à 16:31).
Un quart des clusters de cas de Covid-19 concernent des entreprises privées ou publiques (hors établissements de santé). Il y a "90 clusters actifs en milieu professionnel", note Elisabeth Borne dans le JDD. C'est "un signal qu'il faut entendre pour mieux prévenir la propagation de l'épidémie".
Alors que le nombre de cas de nouvelles infections par le coronavirus Sars-CoV-2 augmente rapidement et fait craindre une deuxième vague et alors que le gouvernement veut éviter un reconfinement, "nous présenterons mardi aux partenaires sociaux" des premières mesures de prévention en entreprise, avec pour objectif leur application "d'ici fin août".
"Un sujet apparaît dans tous les avis scientifiques: l'intérêt de porter [un masque] quand on est à plusieurs dans un lieu clos", par exemple "les salles de réunion où il n'y a pas d'aération naturelle, les espaces de circulation…". "Dans ce genre de cas, le port du masque fera partie des propositions que nous ferons aux partenaires sociaux", indique la ministre dans le JDD.
En revanche, "si vous revenez dans un bureau individuel, sans doute [le masque] n'est-il pas nécessaire", tempère-t-elle.
Interrogée sur le cas des open spaces, la ministre répond qu'elle va "réinterroger" le ministère de la santé et le HCSP. "Un certain nombre d'entreprises ont mis en place des plexiglas. Il faut voir si ces dispositifs sont efficaces quand on partage un espace à plusieurs".
Elle cite par ailleurs les situations à haut risque comme les hébergements de saisonniers ou le travail dans des milieux froids et humides -comme les abattoirs où plusieurs clusters sont apparus, en France et dans d'autres pays, ndr-, où des précautions supplémentaires pourraient être prises.
Quant au télétravail, il "reste recommandé, notamment pour les personnes fragiles, et parce qu'il permet de limiter le nombre de salariés présents simultanément dans l'entreprise".
Interrogée sur le financement des masques, la ministre rappelle que "dans le principe, c'est aux entreprises d'assurer la sécurité et la santé au travail […] c'est de leur responsabilité".
Selon les dernières données mises en ligne par Santé publique France (SPF) dimanche, il y avait eu durant les dernières 24 heures 3.015 nouveaux cas confirmés de Covid-19. Il y en avait eu 3.310 la veille.
Dans son dernier bulletin épidémiologique diffusé jeudi soir, portant sur la semaine du 3 au 10 août, SPF a rapporté qu'un tiers des départements avaient un taux d'incidence supérieur au seuil d'attention (cf dépêche du 14/08/2020 à 14:14).
fb/sl/APMnews

[FB7QF5NUN]

Testez APM NEWS et profitez de l'intégralité de nos dépêches

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

A lire aussi