dépêche

 - 

L'annonce du plan de relance repoussée d'une semaine

PARIS, 24 août 2020 (APMnews) - Le gouvernement a reporté d'une semaine la présentation du plan de relance de 100 milliards d'euros prévue initialement mardi, a fait savoir samedi son porte-parole, Gabriel Attal, dans un communiqué.
Le plan "est prêt" et sera présenté à la première semaine de septembre, "au lendemain d'une rentrée dont nous devons d'abord assurer les bonnes conditions d'organisation" au regard de la lutte contre le Covid-19, a expliqué Gabriel Attal.
"Le président de la République et le premier ministre ont estimé, et ils ont raison, qu'il fallait resserrer un certain nombre de boulons dans cette rentrée, pour garantir la sécurité sanitaire. C'est ce qui va être fait dans les prochains jours", a complété le ministre de l'économie et des finances Bruno Le Maire lundi sur RTL.
Le ministre a assuré que ce report ne "change rien aux mesures qui seront prises dans le cadre du plan de relance" et qui seront "adoptées d'ici la fin de l'année pour être mises en oeuvre en début d'année prochaine".
En mai, Bruno Le Maire avait annoncé que la France pourra recourir au plan de relance européen, de 500 milliards d'euros au total, pour "rénover l'hôpital" et soutenir les secteurs frappés par la crise. "Quand nous aurons besoin, par exemple, de rénover notre hôpital, nous pourrons nous appuyer sur un financement de la Commission européenne", avait-il indiqué sur LCI. 30% des crédits du plan de relance seront consacrés à la transition écologique, a par ailleurs confirmé le ministre lundi.
Un appel à projets de "soutien à la résilience de l'industrie", doté de 100 millions d'euros en 2020, a également été lancé dès début août dans le cadre de ce plan de relance (cf dépêche du 12/08/2020 à 13:47). Parmi les secteurs visés, le communiqué de Bercy mentionnait en premier lieu la santé avec la "production de produits de santé prioritaires, matures ou innovants, comme les médicaments d'intérêt thérapeutique majeur (MITM) et les principes actifs ou intermédiaires entrant dans leur formulation, ainsi que les dispositifs médicaux (DM) ou les dispositifs médicaux de diagnostic in vitro (DMDIV), et leurs composants stratégiques, y compris ceux liés à la Covid-19".
mjl/san/APMnews

[MJL7QFK3IH]

Testez APM NEWS et profitez de l'intégralité de nos dépêches

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

A lire aussi