dépêche

 - 

Covid-19: le point région par région à l'hôpital

PARIS, 19 novembre 2020 (APMnews) - Le nombre d'hospitalisations pour Covid-19 baisse après plus de deux mois de hausse, mais la situation est hétérogène selon les régions et les départements, d'après les données publiées sur le site gouvernement.fr.
Les hospitalisations pour des formes graves du Covid-19 en France (métropole et outre-mer) ont atteint mercredi 18 novembre le chiffre de 32.842, soit 239 patients de moins que dimanche 15 novembre (cf dépêche du 16/11/2020 à 12:54).
Le nombre de patients en "réanimation" pour Covid (qui correspond aux soins critiques: réanimation, soins intensifs et surveillance continue) s'élevait à 4.775 patients mercredi (-121 par rapport à dimanche)
Le bilan de l'épidémie s'élevait mercredi à 32.168 décès à l'hôpital, soit 1.359 décès de plus en trois jours. Au total, 145.391 patients sont retournés à leur domicile.

Auvergne-Rhône-Alpes: légère baisse du nombre de patients hospitalisés

En Auvergne-Rhône-Alpes, alors que la barre des 7.000 patients Covid hospitalisés avait été franchie en fin de semaine dernière, ce nombre était mercredi inférieur à ce chiffre puisqu'il atteignait les 6.882.
Le nombre de patients en réanimation s'élève à 837 (-21 par rapport au 15 novembre).
Le nombre de décès à l'hôpital a en revanche continué d'augmenter pour atteindre les 4.294 (+293 par rapport à dimanche). Le nombre de retours à domicile augmente également, à 18.886.
Le département du Rhône connaît une baisse du nombre de patients hospitalisés mais reste en tête des départements de la région avec 1.868 patients (-39 par rapport au 15 novembre) mais avec 287 patients en réanimation (+6).
Il est toujours suivi du département de l'Isère avec 1.062 patients hospitalisés (+8 par rapport au 15 novembre), de celui de la Loire avec 962 patients (+9), de la Haute-Savoie avec 659 patients (-11), de l'Ain (436, +19), de la Savoie (403, -29) et de la Drôme (386, -40).
Arrivent ensuite le Puy-de-Dôme (364 patients hospitalisés), l'Allier (247), l'Ardèche (227), la Haute-Loire (221) et le Cantal (47).
Plus aucun département n'enregistre de taux d'incidence supérieur à 1.000 pour 100.000 habitants. La Haute-Savoie, la Savoie, la Loire et la Haute-Loire présentaient cependant au 15 novembre, sur 7 jours glissants, les taux les plus élevés de France allant de 648 (Haute-Savoie) à 555 (Haute-Loire).

Ile-de-France: diminution du nombre d'hospitalisations

L’Ile-de-France comptait mercredi 6.478 patients Covid hospitalisés, soit 215 de moins par rapport à dimanche. Parmi eux, 1.028 étaient en réanimation. Ce chiffre a continué de baisser depuis dimanche (-79).
Le nombre cumulé de retours à domicile est de 45.880. Le nombre de décès à l'hôpital s'élève à 10.258.
Dans la région, Paris enregistre le plus grand nombre de patients Covid hospitalisés (1.284). Suivent le Val-de-Marne (907), la Seine-Saint-Denis (868) et les Hauts-de-Seine (860).
Le taux d'incidence en Ile-de-France a continué à baisser pour passer à 202,9 pour 100.000 habitants au 15 novembre sur 7 jours glissants. Il a diminué à 161,9 cas pour 100.000 habitants à Paris. Il reste plus élevé dans les autres départements franciliens, avec les plus forts taux relevés dans le Val-d’Oise (232,2), en Seine-et-Marne (224,2) et dans le Val-de-Marne (223,2).

Paca: le nombre d'hospitalisations en baisse dans les Bouches-du-Rhône

En Provence-Alpes-Côte d'Azur, il y avait mercredi 3.206 patients Covid-19 hospitalisés, soit 85 de moins que dimanche, dont 4.985 en réanimation (+3). Il y a eu 2.385 décès à l'hôpital (+154 par rapport à dimanche) et 13.843 patients sont rentrés chez eux (+637).
Les Bouches-du-Rhône concentrent près de la moitié des hospitalisations avec 1.464 patients mercredi, soit 110 de moins que dimanche, dont 294 en réanimation (+4). Viennent ensuite le Vaucluse (507 cas hospitalisés, +21), les Alpes-Maritimes (456), le Var (447), les Hautes-Alpes (190) et les Alpes-de-Haute-Provence (142).
Le taux d'incidence de la région est en baisse, il était de 273,7 pour 100.000 habitants du 9 au 15 novembre (contre 307 du 6 au 12 novembre). Les Hautes-Alpes possèdent toujours le taux le plus élevé à 428,2, le département est suivi du Vaucluse (356,5), d'après SPF.
L'ARS Paca recensait vendredi 706 clusters actifs dont 308 dans les Bouches-du-Rhône et 145 dans le Var, dans son point de situation. Dans les établissements d'hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad), 7.185 résidents ont été testés positifs au Covid depuis mars et 667 décès ont été déplorés parmi eux, a indiqué l'agence.

Hauts-de-France: stabilisation des hospitalisations

Les Hauts-de-France comptaient mercredi soir 3.192 personnes hospitalisées, soit 1 de moins que dimanche soir, dont 512 en réanimation, soit 1 de plus.
Le nombre régional de décès à l'hôpital atteint 3.135 (+124), et celui des personnes rentrées chez elles 12.769.
Cette évolution est contrastée selon les départements: dans le Nord, 1.655 patients sont hospitalisés (+4), dont 274 en réanimation (-16), et dans le Pas-de-Calais, 808 personnes restent hospitalisées (+24), dont 124 en réanimation (soit 10 de plus que dimanche soir).
Mais l'Oise compte 291 patients hospitalisés (-18) dont 44 en réanimation (stable), l'Aisne 240 (-15) dont 32 en réanimation (-3), et la Somme 198 (+4), dont 38 en réanimation (+10).
La baisse du nombre de personnes hospitalisées se concentre donc sur l'Oise et l'Aisne, et rattrape tout juste les hausses constatées dans les 3 autres départements. En réanimation, c'est dans le Nord et l'Aisne qu'une baisse relative permet de stabiliser les chiffres régionaux.
Sur la semaine du 9 au 15 novembre, la région enregistrait un taux d'incidence de 291,4/100.000 habitants, alors qu'il était de 331,5/100.000 du 6 au 12 novembre. C'est désormais dans le Pas-de-Calais qu'il est le plus élevé (336,9/100.000), devant le Nord (320,3/100.000). Dans la métropole lilloise, il s'établit à 303,8/100.000 (368,6/100.000 lors de la période précédente).

Grand Est: la circulation du virus ralentit dans quasiment tous les départements

Dans le Grand Est, 2.621 patients étaient hospitalisés en raison du Covid-19 mercredi (+166 en 3 jours), dont 353 patients en réanimation (+11 en 3 jours).
Les départements d'Alsace-Lorraine concentrent toujours le plus grand nombre de patients hospitalisés, avec le Bas-Rhin (520 patients), la Moselle (530 patients), la Meurthe-et-Moselle (374 patients) et le Haut-Rhin (241 patients).
Le bilan de l’épidémie s’élève à 4.381 décès à l'hôpital (+115 en 3 jours), tandis que 16.422 patients sont revenus à domicile.
L'ARS comptabilisait mercredi 462 clusters en cours d’investigation.
Le taux d’incidence continue de diminuer depuis plusieurs semaines, pour s’établir mercredi à 256,9 cas pour 100.000 habitants (contre 357 lundi) à l’échelle régionale, mais il reste plus élevé dans la Haute-Marne (431,9) et les Ardennes (366,4).

Occitanie: le nombre d'hospitalisations en baisse pour la première fois

En Occitanie, il y avait mercredi 2.141 patients Covid hospitalisés, soit 52 de moins que dimanche, dont 379 en réanimation (-19). Le bilan depuis le début de la crise est de 1.429 décès, soit 89 de plus par rapport que dimanche, et de 7.281 retours à domicile (+385).
Le département le plus touché est toujours l'Hérault avec 415 hospitalisations mercredi (-36 par rapport à dimanche) dont 94 en réanimation (+1). Viennent ensuite la Haute-Garonne avec 395 hospitalisations (-11), le Gard (355 hospitalisations), les Hautes-Pyrénées (195), le Tarn (155), l'Aveyron (136), les Pyrénées-Orientales (130), l'Aude (104), le Tarn-et-Garonne (89), l'Ariège (49), la Lozère (47), le Gers (39) et le Lot (32).
Le taux d'incidence poursuit sa baisse à 209,9 cas pour 100.000 habitants du 9 au 15 novembre (contre 245,3 du 6 au 12 novembre). Les Hautes-Pyrénées ont eu le plus fort taux à 421,9 du 6 au 12 novembre, avant la Lozère (357,9), selon SPF.
L'ARS Occitanie a alerté sur une situation toujours "très préoccupante" dans les Ehpad, mardi dans son point de situation. Elle a recensé 217 clusters en Ehpad en cours d'investigation à cette date et 165 décès de résidents ont été déplorés depuis le début de l'épidémie.

Bourgogne-Franche-Comté: les hospitalisations augmentent en Franche-Comté

En Bourgogne-Franche-Comté, 1.850 patients étaient hospitalisés en raison du Covid-19 mercredi (+76 patients en 3 jours), dont 244 patients en réanimation (+7 patients en 3 jours). Les départements les plus touchés sont la Saône-et-Loire (513 patients), la Côte-d’Or (365 patients), le Doubs (224 patients) et le Jura (206 patients).
Depuis le début de l’épidémie, 6.438 patients sont revenus à domicile, tandis que 1.541 décès à l'hôpital sont à déplorer (+96 décès en 3 jours).

Nouvelle-Aquitaine: la hausse du nombre de prises en charge à l'hôpital se poursuit

En Nouvelle-Aquitaine, 1.832 personnes étaient prises en charge mercredi à l'hôpital pour Covid-19 (contre 1.799 dimanche), dont 268 en réanimation (+10 en 3 jours).
Au total, 941 décès (+70) ont été enregistrés à l'hôpital depuis le début de la crise, tandis que 5.000 patients sont retournés à leur domicile.
Le département qui dénombre le plus d'hospitalisations est les Pyrénées-Atlantiques avec 413 personnes prises en charge, devant la Gironde (397).
Le taux d'incidence dans la région était en baisse à 176,6/100.000 habitants dimanche (contre 199,2/100.000 habitants trois jours plus tôt). C'est dans la Creuse qu'il est le plus important à 290,7, devant les Pyrénées-Atlantiques (262,2).

Normandie: début d'une baisse des hospitalisations

En Normandie, où le taux d'incidence diminue fortement à 193,3 cas pour 100.000 mercredi contre 215,8 dimanche, les hospitalisations stagnent et diminuent un peu en réanimation avec 1.408 personnes hospitalisées dont 158 en réanimation (-30 et -3 par rapport à dimanche).
La région enregistre 3.925 retours à domicile et 971 décès à l'hôpital depuis le début de l'épidémie (+66 en 3 jours).
La Seine-Maritime est le département le plus touché avec 617 hospitalisations. Suivent le Calvados (277), l'Eure (213), la Manche (162) et l'Orne (139).
L'ARS recensait mercredi dans un communiqué 180 clusters en cours d'investigation dont 103 en Ehpad et 18 en établissements de santé.

Pays de la Loire: toujours plus d'hospitalisations mais moins de patients en réanimation

En Pays de la Loire où le taux d'incidence a bien baissé à 199,9 cas/100.000 mercredi (contre 230,2 dimanche), 1.081 patients sont hospitalisés dont 158 en réanimation (+11 et -9 depuis dimanche).
La Loire-Atlantique enregistre le plus grand nombre de patients hospitalisés (365), suivi du Maine-et-Loire (278), de la Sarthe (205), de la Mayenne (136) et la Vendée (97).
Il est recensé 4.264 retours à domicile et 848 décès survenus à l'hôpital depuis mars (+37 en 3 jours).

Centre-Val de Loire: une hausse des hospitalisations, mais le nombre de patients en réanimation recule

En Centre-Val de Loire, 1.078 patients étaient hospitalisés mercredi (+32 par rapport à dimanche), dont 165 en réanimation (-8).
Au total, 871 patients sont décédés à l'hôpital (+55), et 3.845 sont rentrés à domicile.
Le Loiret est le département le plus touché de la région, avec 296 patients hospitalisés, devant l'Eure-et-Loir (239 hospitalisations).
L'ARS Centre-Val de Loire a signalé à APMnews que la région enregistrait mercredi 226 lits de réanimation occupés et 38 disponibles, et au total 303 lits de réanimation ou de soins continus mobilisables, pour 253 occupés.
La région affichait un taux d'incidence de 222,9/100.000 habitants (contre 241,2/100.000 habitants trois jours plus tôt). Il était de 272,7 dans le Loiret et de 269,9 dans le Cher, les deux départements les plus touchés de la région.

Bretagne: baisse d'incidence et diminution modérée des hospitalisations

En Bretagne, la baisse du taux d'incidence observée depuis quelques jours se confirme pour s'établir à 124,9 cas pour 100.000 mercredi contre une incidence de 147,8 cas/100.000 lundi. La baisse concerne tous les départements et le Finistère est même descendu à 79,9 cas/100.000. Le taux de positivité dans la région est de 9,8%.
Cependant, le nombre des patients pris en charge à l’hôpital reste élevé, de même que celui des décès, note l'ARS dans un communiqué mercredi soir. La Bretagne comptait 682 hospitalisations (-37 depuis dimanche) dont 106 patients en réanimation (-8).
Le nombre de retours à domicile s'élève à 2.495 et le nombre de décès atteint 475 depuis début mars (+25 en 3 jours).
L'Ille-et-Vilaine est le département avec le plus de patients hospitalisés (294) puis le Morbihan à 208, le Finistère à 108 et les Côtes-d'Armor à 72.
L'ARS recensait mercredi 42 clusters en cours d'investigation dont 7 en établissements de santé et 11 en Ehpad.

Corse: baisse du nombre de patients en réanimation

En Corse, il y avait mercredi 74 patients Covid hospitalisés (-7 par rapport à dimanche), dont 11 en réanimation (-5). Le nombre cumulé de patients retournés à leur domicile est de 426. L’île recense 109 décès à l’hôpital depuis le début de l’épidémie (47 depuis le 13 septembre selon l'ARS).
En Ehpad, l'ARS a recensé 19 décès depuis le début de l'épidémie. Elle indique que 5 Ehpad sont concernés par au moins un cas de Covid mais aucun autre établissement ou service médico-social (ESMS) avec hébergement.

Outre-mer: peu d'évolution

En Guadeloupe (incluant Saint-Martin et Saint-Barthélemy), il était recensé mercredi 106 hospitalisations, soit 12 patients de moins que dimanche, dont 13 en réanimation (stable). Il y a eu 159 décès depuis le début de la crise, soit 6 supplémentaires par rapport à dimanche, et 690 retours à domicile (+21).
Le taux d'incidence est en baisse à 34,5 pour 100.000 habitants du 9 au 15 novembre (contre 38,7 du 6 au 12 novembre), d'après SPF.
L’île de La Réunion recensait 86 hospitalisations en raison du Covid-19 mercredi (+2 patients en 3 jours), dont 17 patients hospitalisés en réanimation (-1 patient depuis 3 jours).
Depuis le début de l’épidémie, le département déplore 42 décès liés au Covid-19 à l’hôpital (3 décès supplémentaires en 3 jours), tandis que 571 patients hospitalisés sont revenus à domicile.
La Martinique comptait mercredi 68 patients Covid hospitalisés (+4 depuis dimanche), dont 11 en réanimation (+1). L’île enregistrait 281 retours à domicile et 39 décès à l’hôpital.
La Guyane comptait toujours mercredi 13 patients hospitalisés, soit le même nombre que dimanche, dont aucun patient en réanimation. Il y a eu 66 décès à l'hôpital (stable) et 1.843 retours à domicile (+6). Le taux d'incidence a légèrement augmenté à 54 pour 100.000 habitants du 9 au 15 novembre (contre 50,6 du 6 au 12 novembre), d'après SPF.
À Mayotte, 13 patients étaient hospitalisés en raison du Covid-19 mercredi (stable sur 3 jours), dont 4 patients en réanimation (+1 en 3 jours).
Le bilan de l’épidémie s’élevait à 34 décès à l’hôpital mercredi (2 décès depuis 3 jours) et 501 patients étaient revenus à domicile selon les données publiées sur le site gouvernemental, tandis que l’ARS faisait état de 48 décès mercredi, dont 5 décès à La Réunion après des évacuations sanitaires.
jyp-san-bd-gl-mlb-syl-sl-cb/nc/APMnews

[JYP0QK19XL]

Testez APM NEWS et profitez de l'intégralité de nos dépêches

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

A lire aussi

En direct

Voir tous les articles en direct

Les + lus

Voir tous les top articles