dépêche

 - 

Covid-19: le point région par région à l'hôpital

PARIS, 7 décembre 2020 (APMnews) - La baisse du nombre d'hospitalisations pour Covid-19 se poursuit sur l'ensemble du territoire national, hormis les régions Grand Est, Bourgogne-Franche-Comté et Guyane, où le chiffre est en hausse, selon les données publiées mercredi soir sur le site de Santé publique France (SPF) et sur gouvernement.fr.
Le 6 décembre, 26.293 patients étaient encore hospitalisés pour Covid-19 en France (métropole et outre-mer), contre 27.013 le 2 décembre (cf dépêche du 03/12/2020 à 11:44) et 28.313 le dimanche 29 novembre (cf dépêche du 30/11/2020 à 12:41).
Parmi eux, on comptait 3.220 patients en "réanimation" (ce qui correspond aux soins critiques: réanimation, soins intensifs et surveillance continue), contre 3.488 mercredi soir (soit 268 de moins).
Le nombre de décès enregistrés à l'hôpital est passé de 37.002 mercredi soir à 37.996 dimanche soir, soit près d'un millier de morts supplémentaires en 4 jours. Le nombre de retours à domicile atteint 169.586, soit environ 4.000 de plus en 4 jours.
Au 3 décembre, sur une semaine glissante, le taux d'incidence s'élevait à 87,3 pour 100.000 habitants sur l'ensemble du territoire, avec cependant de grandes variations entre les départements, les Ardennes, la Haute-Savoie et les Hautes-Pyrénées présentant les taux les plus élevés.

Ile-de-France: moins de 700 patients Covid en réanimation

L’Ile-de-France comptait dimanche 5.274 patients Covid hospitalisés, soit 158 de moins que mercredi. La diminution avait été nettement plus importante, de plus de 300 malades, les 4 jours précédents. Parmi les patients Covid hospitalisés, 688 étaient en réanimation dimanche, soit 65 de moins en 4 jours (51 les trois jours précédents).
Le nombre cumulé de retours à domicile est de 50.161. Le nombre de décès à l'hôpital s'élève à 11.132 (130 supplémentaires en 4 jours).
Dans la région, Paris enregistre le plus grand nombre de patients Covid hospitalisés (883). Suivent les Yvelines (788), le Val-de-Marne (777), les Hauts-de-Seine (709) et la Seine-Saint-Denis (683).
Le taux d'incidence en Ile-de-France a continué à baisser pour passer à 69,4 pour 100.000 habitants au 3 décembre sur 7 jours glissants. Il a diminué à 49,7 cas pour 100.000 habitants à Paris. Les plus forts taux sont relevés en Seine-et-Marne (87,4), dans le Val-de-Marne (83,6) et dans le Val-d’Oise (80,6).

Auvergne-Rhône-Alpes: un nombre d'hospitalisations qui reste élevé

En Auvergne-Rhône-Alpes, le nombre de patients Covid hospitalisés restait important dimanche, s'élevant à 5.139 (-223 par rapport à mercredi dernier), dont 548 en réanimation.
Le nombre de décès à l'hôpital poursuit sa hausse, à 5.508 depuis le début de l'épidémie (contre 5.395 mercredi dernier) tandis que le nombre de retours à domicile a aussi progressé, à 23.822.
Si certains départements enregistrent une baisse des patients Covid, d'autres connaissent une stabilité, voire une légère hausse, note-t-on.
Le département du Rhône est toujours en tête du nombre de patients hospitalisés, avec 1.375 (-50), dont 172 en réanimation.
Il reste suivi par le département de l'Isère (829 patients, -49), puis par ceux de la Loire (706, -27), de la Haute-Savoie (451, stable), de l'Ain (346, -46), de la Savoie (265, -38), du Puy-de-Dôme (279, -6), de la Drôme (240, stable), de l'Allier (232, légère hausse par rapport à mercredi), de l'Ardèche (182, -18), de la Haute-Loire (163, stable) et du Cantal (71, stable).
Au 3 décembre, sur 7 jours glissants, le taux d'incidence restait élevé en Haute-Savoie (193,3/100.000) et était supérieur à 140 dans plusieurs autres départements (Rhône, Isère, Savoie). Celui de la Loire, qui a atteint les 1.000/100.000 au plus fort de la deuxième vague, était à 136, au 3 décembre.
Dans son point épidémiologique régional, publié le 3 décembre, SPF confirme que la circulation du Sars-CoV-2 "se poursuit" mais que le nombre de patients pris en charge à l'hôpital "reste élevé", notamment "pour des formes sévères".
L'agence sanitaire note aussi un "excès significatif de niveau exceptionnel" en matière de mortalité, à l'échelle régionale, "pour tous les âges et chez les 65 ans et plus". Ces dernières semaines, un "excès significatif de niveau très élevé" a été constaté en Haute-Savoie, Isère, Loire et Savoie

Hauts-de-France: la baisse des hospitalisations se poursuit malgré une hausse dans 3 départements sur 5

Les Hauts-de-France comptaient dimanche soir 2.621 patients hospitalisés pour Covid-19, soit 54 de moins que mercredi soir. Ils sont 321 en réanimation (-29).
La région déplore désormais 3.688 décès liés au Covid-19 à l'hôpital, soit 86 de plus en 4 jours, alors que le nombre de personnes rentrées à domicile est désormais de 15.175.
Le département du Nord concentre près de la moitié des hospitalisations, avec 1.245 patients, dont 158 en réanimation. Le Pas-de-Calais compte, lui, 684 patients hospitalisés, dont 82 en réanimation. Il dénombrait 677 patients hospitalisés mercredi soir, note-on (dont 87 en réanimation).
L'Oise compte 279 patients hospitalisés, devant l'Aisne et la Somme, qui enregistrent toutes deux des hausses respectives de +10 (216) et +5 (197) patients hospitalisés entre mercredi et dimanche soir. En réanimation, l'Oise compte 26 patients, l'Aisne 22 et la Somme 33.
Le taux d’incidence régional était en semaine glissante de 99,3/100.000 habitants du 27 novembre au 3 décembre, contre 111,2/100.000 du 23/11 au 29/11. C’est désormais dans le Pas-de-Calais qu'il est le plus élevé (113/100.000).

Grand Est: une légère hausse des hospitalisations

Dans le Grand Est, 2.536 patients étaient hospitalisés en raison du Covid-19 dimanche (-122 patients en 4 jours), dont 282 patients en réanimation (-4 patients en 4 jours).
Les départements d'Alsace et de Lorraine concentrent toujours le plus grand nombre de patients hospitalisés, avec en premier lieu la Moselle (463 patients), le Bas-Rhin (444 patients), la Meurthe-et-Moselle (361 patients) et le Haut-Rhin (327 patients).
Le bilan de l'épidémie s'élevait dimanche à 4.992 décès à l'hôpital (+133 décès en 4 jours), tandis que 18.508 patients sont revenus à domicile.
Le taux d’incidence a progressé pour la première fois depuis plusieurs semaines, pour s’établir vendredi à 131,1 cas pour 100.000 habitants à l’échelle régionale (contre 121,2 mercredi), et il reste plus élevé encore dans les Ardennes (216,2).

Paca: augmentation du nombre d'hospitalisations dans les Alpes-Maritimes

En Provence-Alpes-Côte d'Azur, il y avait dimanche 2.438 patients Covid-19 hospitalisés, soit 108 de moins que mercredi, dont 350 en réanimation (-24). Il y a eu 2.936 décès à l'hôpital (+85 par rapport à mercredi) et 16.435 retours à domicile (+431).
Les Bouches-du-Rhône concentrent toujours près de la moitié des hospitalisations avec 1.107 patients dimanche, soit 92 de moins que mercredi, dont 213 en réanimation (-9). Le département est suivi des Alpes-Maritimes où le nombre d'hospitalisations est en hausse (474 patients, +25 par rapport à mercredi), contrairement aux autres départements où la baisse se poursuit: Vaucluse (293), le Var (271), les Hautes-Alpes (164) et les Alpes-de-Haute-Provence (129).
Le taux d'incidence de la région a continué de baisser, à 93,6 pour 100.000 habitants du 27 novembre au 3 décembre (contre 106,1 du 23 au 29 novembre). Les Alpes-Maritimes affichent désormais le taux le plus élevé (107,7) du 27 novembre au 3 décembre, d'après SPF.
L'ARS Paca recensait vendredi 636 clusters actifs dont 280 dans les Bouches-du-Rhône et 145 dans le Var, dans son point de situation. Dans les Ehpad, 8.981 résidents ont été testés positifs au Covid depuis mars et 936 décès ont été déplorés parmi eux, a indiqué l'agence.

Bourgogne-Franche-Comté: le seuil des 2.000 décès a été dépassé

En Bourgogne-Franche-Comté, 1.705 patients étaient hospitalisés en raison du Covid-19 dimanche (+10 patients en 4 jours), dont 210 patients en réanimation (-16 patients en 4 jours).
Les départements les plus touchés sont la Saône-et-Loire (465 patients), la Côte-d’Or (325 patients) et l'Yonne (226 patients).
Depuis le début de l’épidémie, 7.969 patients sont revenus à domicile, tandis que 2.043 décès à l'hôpital sont à déplorer (+66 décès en 4 jours).
"La situation épidémique cesse de s’améliorer dans la région", a souligné l'ARS dans un communiqué diffusé vendredi en pointant que le taux d’incidence de la région au 30 novembre (157 pour 100.000 habitants) était "le plus élevé des régions françaises".
"L’Yonne est au 30 novembre le département français qui enregistre le taux d’incidence le plus élevé (217 pour 100.000 habitants), le taux d’incidence chez les personnes de plus de 65 ans y est très élevé (368 pour 100.000 habitants) et orienté à la hausse, de même que le taux de positivité des tests (19%)", a ajouté l’agence.
Selon SPF, au 3 décembre, sur 7 jours glissants, le taux d'incidence dans toute la région était de 149/100.000. Dans l'Yonne, il était de 173,7, soit un taux en baisse mais beaucoup plus élevé que la moyenne nationale, note-t-on.

Occitanie: baisse généralisée hormis dans le Tarn

En Occitanie, il y avait dimanche 1.508 patients Covid hospitalisés, soit 103 de moins que mercredi, dont 233 en réanimation (-29). Le bilan depuis le début de la crise est de 1.792 décès à l'hôpital, soit 64 de plus que mercredi, et de 8.845 retours à domicile (+247).
Le département le plus touché est toujours la Haute-Garonne avec 292 hospitalisations dimanche, soit 10 de moins que mercredi, dont 66 en réanimation (-3). Viennent ensuite l'Hérault (272 hospitalisations), le Gard (239), le Tarn (146, +19), les Hautes-Pyrénées (137), l'Aveyron (89), le Tarn-et-Garonne (66), l'Aude (64), les Pyrénées-Orientales (61), le Lot (43), la Lozère (36), l'Ariège (35) et le Gers (28).
Le taux d'incidence poursuit sa baisse à 67,6 pour 100.000 habitants du 27 novembre au 3 décembre (contre 70,9 pour 100.000 habitants du 23 au 29 novembre). La Lozère affiche toujours le plus fort taux à 220,2 du 23 au 29 novembre, selon SPF.

Nouvelle-Aquitaine: légère hausse du nombre de patients en réanimation

En Nouvelle-Aquitaine, 1.331patients étaient hospitalisés pour Covid-19 dimanche (contre 1.409 personnes dimanche, soit -78), dont 175 en réanimation (+2 en quatre jours).
Au total, 1.352 personnes sont décédées à l'hôpital depuis le début de la crise (+124 en quatre jours), tandis que 6.484 patients sont retournés à leur domicile.
Le département qui enregistre le plus grand nombre d'hospitalisations est la Gironde avec 356 personnes prises en charge (+5), devant les Pyrénées-Atlantiques (252).
Le taux d'incidence dans la région était en légère baisse à 74,3/100.000 habitants jeudi (contre 75,7/100.000 habitants trois jours plus tôt). C'est dans le Lot-et-Garonne (139,6) qu'il est désormais le plus fort, devant les Landes (131,1).

Normandie: moins de patients hospitalisés

En Normandie, l'amélioration des indicateurs se poursuit même si la pression reste forte. Le taux d'incidence continue à diminuer à 61,7 cas pour 100.000 lundi contre 78,4 jeudi. La lente décrue se poursuit à l'hôpital avec 1.145 personnes hospitalisées dont 98 en réanimation dimanche (-41 et -6 par rapport à mercredi).
La région enregistre 4.835 retours à domicile et déplore 1.238 décès à l'hôpital depuis le début de l'épidémie (+54 en 4 jours). Le nombre total de décès s'élève à 1.712 pour la région (dont 1.034 depuis le 1er septembre, indique l'ARS.
Les hospitalisations diminuent dans tous les départements sauf dans l'Orne et l'Eure. La Seine-Maritime reste le département le plus touché avec 489 hospitalisations. Suivent le Calvados (196), l'Eure (189, +5), la Manche (121) et l'Orne (150, +2).
L'ARS recensait vendredi dans un communiqué 127 clusters en cours d'investigation dont 66 en Ehpad et 22 en établissements de santé.

Pays de la Loire: la baisse des hospitalisations a repris

En Pays de la Loire où le taux d'incidence s'établit à 65 cas/100.000 lundi (contre 66,6 jeudi), les hospitalisations ont diminué avec 912 patients hospitalisés dont 88 en réanimation dimanche (-46 et -6 depuis mercredi) dont 12 patients venant d'Auvergne-Rhône-Alpes.
Sont recensés 5.166 retours à domicile et 1.054 décès survenus à l'hôpital depuis mars (+41 en 4 jours).
La Loire-Atlantique enregistre le plus grand nombre de patients hospitalisés (256), suivie du Maine-et-Loire (221), de la Sarthe (258, +10), de la Mayenne (96) et la Vendée (81). Les hospitalisations ont réaugmenté en Sarthe.

Centre-Val de Loire: Faible baisse du nombre de patients hospitalisés et en réanimation

Le Centre-Val de Loire compte 898 patients hospitalisés pour Covid-19, (contre 899 mercredi), dont 112 en réanimation (-5).
Le nombre de décès à l’hôpital atteint 1.080 (+34), alors que 4.618 patients sont rentrés chez eux.
C'est dans le Loiret qu'on trouve le plus grand nombre de patients hospitalisés (195), devant l'Eure-et-Loir (188) et le Cher (166).
Le taux d’incidence était de 91/100.000 habitants jeudi dans la région, contre 95,3/100.000 trois jours plus tôt. Il atteint les 114,1/100.000 dans le Loiret et les 104/100.000 dans le Loir-et-Cher, seuls départements qui dépassent la barre des 100.

Bretagne: les hospitalisations repartent à la baisse

En Bretagne, la baisse du taux d'incidence s'est poursuivie plus lentement à 38,2 cas/100.000 lundi contre une incidence de 38,8 cas/100.000 jeudi. Le taux de positivité dans la région était de 5,2% vendredi. Il s'agit de la seule région sous le seuil des 50 cas en France métropolitaine.
Les hospitalisations ont un peu diminué. La Bretagne comptait dimanche 531 hospitalisations (-12 depuis mercredi mais seulement une de moins en une semaine) dont 69 patients en réanimation (-3).
Le nombre de retours à domicile s'élève à 2.931 et le nombre de décès atteint 585 depuis début mars (+20 en 4 jours).
L'Ille-et-Vilaine est le département comptant le plus de patients hospitalisés (261) puis le Morbihan à 128, le Finistère à 70 et les Côtes-d'Armor à 72 (contre 59 mercredi).
L'ARS recensait vendredi 73 clusters en cours d'investigation dont 15 en établissements de santé et 24 en Ehpad.

Corse: légère hausse en réanimation

En Corse, il y avait dimanche 35 patients Covid hospitalisés (-7 par rapport à mercredi), dont 8 en réanimation (+2). Le nombre cumulé de patients retournés à leur domicile est de 481. L’île n'a pas recensé de nouveaux décès à l'hôpital depuis mercredi, le nombre de décès s'élevant toujours à 112 depuis le début de l’épidémie.
En Ehpad, l'ARS a recensé 22 décès depuis le début de l'épidémie (stable). Elle indique sur son site internet qu'un des 28 Ehpad de l'île est concerné par au moins un cas de Covid ainsi qu'un des 29 autres établissements ou services médico-sociaux (ESMS) avec hébergement.

Outre-mer: hausse des hospitalisations en Guyane

En Guadeloupe (incluant Saint-Martin et Saint-Barthélemy), 81 hospitalisations étaient
recensées dimanche, soit 15 patients de moins que mercredi, dont 6 en réanimation) (-3). Il y a eu 165 décès (+2 par rapport à mercredi) depuis le début de la crise et 722 retours à domicile (+16).
Le taux d'incidence a continué de baisser. Il était de 14,6 pour 100.000 habitants du 27 novembre au 3 décembre (contre 18 du 23 au 29 novembre), d'après SPF.
La Martinique comptait dimanche 31 patients Covid hospitalisés (-1 depuis mercredi), dont 10 en réanimation (+2). L’île enregistrait 342 retours à domicile et 41 décès à l’hôpital.
La Guyane comptait dimanche 18 patients hospitalisés, soit 4 de plus que mercredi, dont aucun en réanimation (-1). Il y a eu 67 décès à l'hôpital (+1 par rapport à mercredi) et 1.883 retours à domicile (+7).
Le taux d'incidence a augmenté, à 65,7 pour 100.000 habitants du 27 novembre au 3 décembre (contre 57,1 du 23 au 29 novembre), d'après SPF.
L’île de La Réunion comptabilisait 52 hospitalisations en raison du Covid-19 dimanche (-10 patients en 4 jours), dont 8 patients en réanimation (-3).
Depuis le début de l’épidémie, le département déplore 50 décès liés au Covid-19 à l’hôpital (+1 en 4 jours), tandis que 658 patients sont revenus à domicile.
À Mayotte, 7 patients étaient hospitalisés dimanche (-3 en 4 jours), dont 4 patients en réanimation (+1).
Le bilan de l’épidémie s’élevait à 35 décès à l’hôpital mercredi (stable depuis 7 jours) et 520 patients étaient revenus à domicile.
bd-mlb-gl-jyp-cb-syl-sl-san/nc/APMnews

[BRD0QKYLNA]

Testez APM NEWS et profitez de l'intégralité de nos dépêches

30 à 50 dépêches par jour sur les sujets du domaine de la santé

50 000 utilisateurs en France

20 journalistes experts en France et 3 bureaux en Europe

A lire aussi

En direct

Voir tous les articles en direct

Les + lus

Voir tous les top articles